Church musicians in France at the end of the eigtheenth century: an ambitious prosopographic inquiryReportar como inadecuado




Church musicians in France at the end of the eigtheenth century: an ambitious prosopographic inquiry - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CERHIO - CEntre de Recherches HIstoriques de l-Ouest

Abstract : At the beginning of the French Revolution in 1790, a very large number of musicians employed by capitular churches or abbeys lost their jobs. In order to obtain relief they then wrote down petitions, sometimes assembling a full dossier, in which they presented their situation and pleaded their case. This makes up a corpus of very rich sources, kept in Paris and all over France. In spite of the difficulty coming from this geographical dispersion, a large inquiry is presently conducted by a French research team, under Professor Bernard Dompnier Université de Clermont-Ferrand, within the framework of a project supported by the A.N.R Agence Nationale de la Recherche. The aim is to constitute a wide base of prosopographical data, meant to be used for innumerable works branching out of it. It is estimated that this base will in time include some three thousand musicians - both men and women - at work in 1790. The data will also make it possible to have a look backward at the musical life of most of the 18th century. Sylvie Granger Université du Maine presents the main sources used and the data base. Then she gives an outline of the first results 2010, particularly as concerns the place of women in this world of church music in the 18th century. To end, a last part presents Philippe Van-Arcken-s route, musician born close to Maastricht and which sang in many churches in France of 1770s to Revolution.

Résumé : Au début de la Révolution française en 1790, de très nombreux musiciens employés par les églises capitulaires et par les abbayes perdent leur emploi. Afin d-obtenir des secours, ils rédigent alors des requêtes, et parfois constituent des dossiers dans lesquels ils présentent leur cas et plaident leur cause. Cela constitue un corpus de sources très riches, conservées à Paris et sur l-ensemble du territoire français. Malgré la difficulté due à cette dispersion géographique, une vaste enquête est actuellement menée par une équipe française de recherche, sous la direction du professeur Bernard Dompnier Université de Clermont-Ferrand, dans le cadre d-un projet soutenu par l-Agence Nationale de la Recherche. Le but est de constituer une vaste base de données prosopographiques, qui sera utilisable pour d-innombrables travaux thématiques. On estime que cette base rassemblera à terme trois milliers de musiciens et musiciennes actifs en 1790. Elle permet du même coup de jeter un regard rétrospectif sur la vie musicale de l-essentiel du XVIIIe siècle. Sylvie Granger Université du Maine présente ici les principales sources utilisées et la base de données, puis donne un aperçu des premiers résultats disponibles fin 2010, en particulier concernant la place des femmes dans ce monde de la musique d-Église du XVIIIe siècle. Une dernière partie présente l-itinéraire de Philippe Van-Arcken, musicien né près de Maastricht et qui a chanté dans de nombreuses églises en France des années 1770 à la Révolution.

en fr

Keywords : 18th century France church music prosopographic inquiry woman musician Philippe Van-Arcken organ organist musical career French Revolution

Mots-clés : XVIIIe siècle musique d-Église enquête prosopographique musicienne orgue organiste carrière musicale groupe professionnel Révolution Française





Autor: Sylvie Granger -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados