Predicting Stock Returns in a Cross-Section : Do Individual Firm chatacteristics MatterReportar como inadecuado




Predicting Stock Returns in a Cross-Section : Do Individual Firm chatacteristics Matter - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CES - Centre d-économie de la Sorbonne

Abstract : It is a common wisdom that individual stocks- returns are difficult to predict, though in many situations it is important to have such estimates at our disposal. In particular, they are needed to determine the cost of capital. Market equilibrium models posit that expected returns are proportional to the sensitivities to systematic risk factors. Fama and French 1993 three-factor model explains the stock returns premium as a sum of three components due to different risk factors : the traditional CAPM market beta, and the betas to the returns on two portfolios -Small Minus Big- the differential in the stock returns for small and big companies and -High Minus Low- the differential in the stock returns for the companies with high and low book-to-price ratio. The authors argue that this model is sufficient to capture the impact on returns of companies- accounting fundamentals, such as earnings-to-price, cash flow-to-price, past sales growth, long term and short-term past earnings. Using a panel of stock returns and accounting data from 1979 to 2008 for the companies listed on NYSE, we show that this is not the case, at least at individual stocks- level. According to our findings, fundamental characteristics of companies- performance are of higher importance to predict future expected returns than sensitivities to the Fama and French risk factors. We explain this finding within the rational pricing paradigm : contemporaneous accounting fundamentals may be better proxies for the future sensitivity to risk factors, than the historical covariance estimates.

Résumé : Il est généralement accepté que les rendements des actions individuelles sont difficiles à modéliser et prédire, et pourtant il est souvent nécessaire de disposer de telle modélisation. En particulier, des estimations des rendements attendus au niveau des actions individuelles sont requises pour déterminer les coûts de capital. Les modèles d-équilibre du marché impliquent que les espérances des rendements excessifs sont proportionnelles à leurs sensibilités aux facteurs de risque systémique. Le modèle à trois facteurs de Fama et French 1993 représente la prime de risque comme une somme de trois composantes, qui correspondent au béta de marché, issu de MEDAF traditionnel, et aux sensibilités aux rendements des deux portefeuilles appelés -Small Minus Big- la différence entre les rendements des actions des entreprises à faible capitalisation boursière par rapport à celles à capitalisation élevée et -High Minus Low- la différence entre les rendements des actions des entreprises ayant les ratios Valeur comptable-Prix boursier élevés et faibles. Les auteurs affirment que le modèle à trois facteurs est suffisant pour capter l-impact des indicateurs comptables fondamentaux sur les rendements, ces indicateurs étant, par exemple, le ratio entre le prix de l-action d-une entreprise et son bénéfice par action, la croissance historique des ventes ou des bénéfices par action. En utilisant un échantillon des titres cotés sur NYSE pendant la période de 1979 à 2008, nous montrons que ce n-est pas le cas, au moins si l-analyse est faite au niveau des valeurs individuelles. D-après nos résultats, les indicateurs fondamentaux ont plus d-importance pour prédire les futurs rendements que les sensibilités aux facteurs de Fama et French. Dans le cadre du paradigme rationnel de l-évaluation des actifs, nous proposons une interprétation à ce résultat : les ratios comptables contemporains peuvent mieux approximer les sensibilités futures à des facteurs de risque que les estimations historiques des covariances.

en fr

Keywords : cost of capital Accounting fundamentals equity performance style analysis value and growth cost of capital.

Mots-clés : Indicateurs fondamentaux rendement des actions analyse de style valeurs décotées et valeurs de croissance le coût du capital.





Autor: Kateryna Shapovalova - Alexander Subbotin -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados