Évocation du « passé » et mise en scène de l’oubli dans le cinéma allemand.Reportar como inadecuado




Évocation du « passé » et mise en scène de l’oubli dans le cinéma allemand. - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LCSE - Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe CNRS

Résumé : Dans les années 1960, le travail d-Alexandre et Margarete Mitscherlich évoquait amplement ce que les auteurs identifiaient comme étant un sentiment de culpabilité, au sein de la société allemande après 1945, vis-à-vis du national-socialisme et de ses crimes Mitscherlich 1972, p. 20. Pour ces auteurs, « les Allemands ne peuvent pas faire le deuil du passé parce qu-ils n-ont pas affronté l-histoire du nazis-me». Pour Norbert Elias, il s-agit d-un « traumatisme », il affirme que «la discussion publique qui aurait pu constituer une issue purificatrice n-a pas eu lieu. Le traumatisme s-est enfoui plus profondément encore. Il se venge avec amertume » Elias 1992, p. 549. L-historien Christian Meier note à ce propos « l-histoire de la mémoire en Allemagne Fédérale est surtout l-histoire de nos multiples tentatives pour échapper à ce souvenir ». En effet, de nombreuses oeuvres cinématographiques postérieures à 1945 semblent appuyer cette affirmation. Ce souvenir, arrière-plan de conflits familiaux et psychiques, est refoulé à travers le silence, mais d-une manière tellement pesante qu-il se sert de formes diverses pour se manifester. Ce souvenir silencieux, dont l-oubli est une déclinaison, devient ainsi parabole dans la création artistique. Il semblerait que là où il y a de l-oubli, le cinéma et les arts en gardent la trace. Ainsi, le cinéma devient-il lieu de mémoire : au même titre que les monuments commémoratifs, les films servent à contenir les oublis refoulés.

Mots-clés : films arts mémoire histoire société allemande cinéma





Autor: Tania Mujica, -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados