Changements paléogéographiques de l’archipel de Molène Finistère, Bretagne, France : implications sur les peuplements humains du Néolithique à l’Age du BronzeReport as inadecuate




Changements paléogéographiques de l’archipel de Molène Finistère, Bretagne, France : implications sur les peuplements humains du Néolithique à l’Age du Bronze - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LETG - Brest - Littoral, Environnement, Télédétection, Géomatique UNICAEN - Université Caen Normandie, UA - Université d-Angers, UN - Université de Nantes, UBO - Université de Brest, UR2 - Université Rennes 2, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique : UMR6554 2 AASPE - Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements 3 ArScAn - Archéologies et Sciences de l-Antiquité

Abstract : The islands forming the archipelago of Molène represent merely the culminating points of a vast submarine plateau located under only a few metres of water. This particular topography conditioned the major paleogeographic changes occurring over the last few millennia, which are linked with the rise in relative sea level in this sector. This study outlines the main stages of these changes taking place throughout the Neolithic and Bronze Age, by simulating the vertical movements of sea level using a topo-bathymetric model. These results are confronted with recently gathered archaeological data in this sector, which provide information about the chronology of the human occupations, and allow us to outline the mode of life of these recent Prehistoric groups. The results obtained here show that, between the Middle Neolithic I and the Late Bronze Age, the geographical isolation of the archipelago increased and the land areas of the islands were considerably reduced and split up. The increasing remoteness of the islands encouraged an intense exploitation of the coastal and marine resources. Nevertheless, this insularity did not give rise to specific cultural differences. The -apparent- decline in the indications of human occupation from the end of the Middle Bronze Age could be associated with a period of climatic deterioration leading to a relative depopulation of the archipelago.

Résumé : Les îles qui forment l-archipel de Molène constituent les points culminant d-un vaste plateau sous-marin situé sous quelques mètres d-eau seulement. Cette configuration particulière est à l-origine de changements paléogéographiques importants au cours des derniers millénaires en lien avec la remontée du niveau marin relatif dans ce secteur. Cette étude retrace les grandes étapes de ces changements durant tout le Néolithique et l-Âge du Bronze, en simulant les mouvements verticaux du niveau de la mer sur un modèle topo-bathymétrique. Ces résultats sont confrontés aux données archéologiques acquises récemment dans ce secteur, qui nous renseignent sur la chronologie des occupations humaines et nous permettent d-esquisser le mode de vie des hommes de la Préhistoire récente. Les résultats obtenus montrent qu-entre le Néolithique moyen I et l-Age du Bronze final, l-isolement géographique de l-archipel s-est accrue et les territoires insulaires se sont considérablement réduits et fragmentés. L-éloignement croissant des îles a encouragé l-exploitation intense des ressources littorales et marines. Néanmoins, cette insularité n-a pas donné lieu à des particularismes culturels marqués. La diminution « apparente » des indices d-occupation humaine dès la fin du Bronze moyen pourrait être associée à une période de péjoration climatique ayant entraîné une relative désertion de l-archipel.

Mots-clés :



Author: Pierre Stéphan - Yvan Pailler - Anne Tresset - Henri Gandois -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents