Labri sous roche Cadet 3 Marie-Galante : un gisement à accumulations de faune et à vestiges archéologiquesReport as inadecuate




Labri sous roche Cadet 3 Marie-Galante : un gisement à accumulations de faune et à vestiges archéologiques - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 SRA Guadeloupe - Service régional de l-archéologie - Guadeloupe 2 AA - Archéologie des Amériques 3 AASPE - Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements 4 INRAP - Institut National de Recherches Archéologiques Préventives 5 PACEA - de la Préhistoire à l-Actuel, Cultures, Environnement, Anthropologie

Abstract : A 2 m² recognition test pit was undertaken in 2004 in this small rock shelter, immediately nearby Grotte Cadet 2. The excavation revealed a 1,20 m thick sedimentary infilling. The sediments blocked behind an accumulation of blocks at the cave entrance accumulated since the late Pleistocene and during the Holocene. The lower part of the infilling is composed of phosphate deposits rich in vertebrate faunal remains, land snails and land crabs. The basis of this level was dated to about 13 800 BC. The upper part of the sequence yielded traces of a late Neoindian occupation dated to about AD 1000 and of subsequent historical remains. About fifty taxa were identified. The stratigraphic sequence therefore reveals the history of the animal peopling and subsequent anthropization of the Guadeloupean environments. The deepest layers have yielded a high diversity of Chiroptera, avian, saurian and amphibian fauna. The part of native vertebrate species decreases progressively: this fact probably reflects an direct introduction, predation or indirect ecosystem disturbance anthropization of the environments. On the other hand, the part of land snails and land crabs grows substantially. Finally, the upper levels, related to post-Columbian deposits, illustrate a rather sudden stop in the cavity-s use by the small native insular fauna and a dramatic drop in vertebrates- diversity. The old world domestic taxa then compose most of the taphocenose of the shelter. The faunal associations enable to partially infer the composition of the surrounding environments during each period. However this reading is made complex given the multiplicity of agents responsible in these accumulations, a point which is discussed in this paper. Finally this assemblage offers a remarquable stratified series, quite new for the Lesser Antilles islands.

Résumé : Ce petit abri sous-roche, immédiatement voisin de la Grotte Cadet 2, a fait l-objet d-un sondage de reconnaissance de 2 m2. L-investigation a révélé un remplissage d-une épaisseur de 1,20 m. Les sédiments piégés en arrière de blocs effondrés à l-entrée de la cavité se sont accumulés depuis la fin du Pléistocène et au cours de l-Holocène. La partie inférieure du remplissage est constituée de dépôts phosphatés riches en restes de faune vertébrée, de crustacés et de gastéropodes terrestres. La base a été datée autour de 13 800 av. J.-C. La partie supérieure de la série a livré les traces d-une occupation du Néoindien récent datée autour de l-an 1000, puis de vestiges d-époque historique. Près d-une cinquantaine de taxons ont été identifiés. La séquence stratigraphique révèle l-histoire du peuplement animal et, en conséquence, de l-anthropisation des milieux. Les couches profondes ont fourni une grande diversité de chiroptères, d-oiseaux, de squamates et d-amphibiens. La part des espèces natives de vertébrés diminue au fur et à mesure de l-édification des dépôts, ce qui est probablement dû à une anthropisation des milieux, directe introduction, prédation ou indirecte perturbations des ecosystèmes, alors que les crustacés et les gastéropodes terrestres prennent une part de plus en plus conséquente. Enfin, les couches superficielles, correspondant à des niveaux post-colombiens, se caractérisent par une disparition brutale de l-utilisation de la cavité par les petites faunes natives de l-île et une chute drastique de la biodiversité des vertébrés. Les animaux domestiques constituent alors l-essentiel de la taphocénose de l-abri. Les associations fauniques permettent d-inférer en partie la composition des milieux écologiques environnants au cours de chaque période. Cependant la multiplicité des agents accumulateurs potentiels complique cette lecture et est discutée dans cet article. Enfin, cet assemblage permet de proposer une série faunique stratifiée remarquable pour les Petites Antilles.

en fr

Keywords : archaeology GuadeloupeAntilles Caribbean cave archaeozoology palaeontology

Mots-clés : archéologie Guadeloupe Antilles Caraïbe grotte archéozoologie paléontologie pleistocène holocène





Author: Christian Stouvenot - Sandrine Grouard - Salvador Bailon - Dominique Bonnissent - Arnaud Lenoble - Nathalie Serrand - Victor Sier

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents