Frontières sociales, mentales, politiques : sur quelques caractéristiques du libéralisme. Regard sur la protection sociale.Report as inadecuate




Frontières sociales, mentales, politiques : sur quelques caractéristiques du libéralisme. Regard sur la protection sociale. - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 PACTE - Politiques publiques, ACtion politique, TErritoires

Résumé : La protection sociale aux Etats-Unis est fortement clivée. Dans ce pays, le système social a été bâti sur une dualisation entre ceux qui peuvent travailler et ceux qui ne le peuvent pas. Les premiers, par l-imposition, financent des programmes sociaux qui sont ciblés en priorité sur les seconds. C-est vrai par exemple avec le General Assistance programs pour les pauvres et le Temporary Assistance for Needy Families, ex Aid to Families with Dependant Children connu comme étant le programme phare de la politique volontariste du président Lincoln Johnson, au nom évocateur de War against poverty. De nombreux auteurs ont analysé cette dualisation comme l-effet direct du principe libéral de sélectivité des populations destinataires. La norme du ciblage targeting des individus ou des groupes bénéficiaires a toujours donné lieu à d-importants débats politiques. Par exemple, les Républicains ont parlé de folie universaliste universal fallacy pour dénigrer les tentatives de programmes d-assurance maladie universels, qu-un plaidoyer de gauche s-est efforcé de défendre. Certains observateurs ont même expliqué le basculement à droite de l-Amérique au cours des années 1980 par la concentration accrue des aides sur les segments les plus défavorisés de la population. Peut-être que la mémoire douloureuse de la Grande dépression des années 1920-1930 hante encore les esprits. A l-époque, le système fondé sur l-assistance avait déstabilisé les finances publiques et acculé bien des États américains à la faillite, mettant ainsi en péril le crédit financier de l-État fédéral. Ce modèle sélectif inspire la plupart des pays de l-OCDE. A comparer les réformes des systèmes de protection fondés sur des principes d-universalité ou de contributivité, on s-aperçoit qu-elles intègrent de plus en plus de sélectivité, en développant en particulier des normes de ciblage des prestations sur des populations données, à partir notamment de techniques de mise sous conditions de ressources ou de contribution financière, et d-activation des bénéficiaires en contrepartie des aides accordées. En France, le renouveau actuel du débat sur la mise sous condition de ressources ou sur la fiscalisation des Allocations familiales en est un exemple on ne peut plus clair. Pourtant dans de nombreux pays, la légitimité du ciblage est contestée par les classes moyennes qui trouvent qu-elles paient beaucoup pour un État social qui leur rend peu, à commencer aux Etats-Unis. En période de pression budgétaire, la lutte contre les indus overuses, soit les sommes perçue de manière injustifiée devient une cause politique légitime, à laquelle les institutions sociales se livrent avec application, sous l-argument tout à fait acceptable par ailleurs d-une bonne gestion des fonds publics. Ainsi, la - frontière sociale - entre travailleurs contributeurs et non travailleurs bénéficiaires est mise sous tension. Des discours politiques et médiatiques exhument la question des - méritants - et des - non méritants -. En France, la campagne électorale pour les Présidentielles de 2007 a été marquée par l-usage sans réserve de ce thème. Dans des tonalités très différentes, les discours des deux finalistes ont pu, sur ce plan, être perçus comme revenant au même. Après ces rapides préliminaires relatifs au principe de construction d-un régime libéral de protection, la communication examine les - frontières sociales - qu-il avive. Ensuite, elle présente les conséquences, en termes de stigmatisations pouvant être à la source d-une - frontière mentale -, mais aussi de - frontières politiques - qui découlent d-un modèle sélectif de protection sociale misant sur la généralisation de la responsabilité individuelle.

Mots-clés : cohésion sociale Réformes des systèmes de protection sociale libéralisme cohésion sociale.





Author: Philippe Warin -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents