La place de la Théologie dans les classifications bibliographiques françaises XVIIe-XVIIIe s.Reportar como inadecuado




La place de la Théologie dans les classifications bibliographiques françaises XVIIe-XVIIIe s. - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CERHIO - CEntre de Recherches HIstoriques de l-Ouest

Résumé : Le système bibliographique généralement adopté sous l-Ancien Régime – classification des libraires de Paris ou classifications apparentées – impose aux bibliothèques institutionnelles et privées un cadre de classement méthodique dans lequel la Théologie occupe la première place : un rang numérique vite assimilé à un rang hiérarchique. Les sources du XVIIe s. montrent que, d-emblée, ce modèle classificatoire a prédominé. L-emprise de l-Église catholique sur la société aussi bien que la présence majoritaire du livre religieux dans les bibliothèques expliquent assez cet état de fait. Cependant, les sources démontrent également l-existence, au XVIIe s. et au début du XVIIIe s. d-assez nombreux systèmes bibliographiques particuliers qui n-assignent pas la première place à la théologie, composant ainsi un paysage classificatoire plus varié qu-on ne pourrait le croire au premier abord. Le libraire Prosper Marchand propose en 1709 un nouveau système en rupture avec les pratiques de son milieu professionnel, qui se caractérise par la position médiane, et non initiale, de la théologie : un choix peut-être influencé par le désir du néo-protestant qu-est Marchand de se démarquer de ses collègues catholiques ; plus sûrement inspiré par la conception ‘scientifique- que se fait ce libraire de la bibliographie. Au XVIIIe s., avec le perfectionnement des méthodes bibliographiques et bibliothéconomiques grâce à la diffusion de catalogues imprimés servant de modèles, et à la publication de traités théoriques, on observe le règne de plus en plus hégémonique de la classification « des libraires de Paris » et la consécration de la première place de la théologie. En corollaire, les gens du livre s-interrogent de plus en plus sur l-origine et la signification de leur système bibliographique. C-est à cette époque que la classification commune se charge de la connotation « catholique et monarchiste » que lui reconnaissent encore les historiens contemporains, et qui lui vaudra d-être remise en cause brièvement sous la Révolution.

Mots-clés : bibliothéconomie classement méthodique théologie classification des libraires de Paris classification Brunet Prosper Marchand





Autor: Valérie Neveu -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados