Fluorescence X : de la découverte des rayons de Rontgen aux identités de TertianReportar como inadecuado




Fluorescence X : de la découverte des rayons de Rontgen aux identités de Tertian - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.



Résumé : Le rayonnement de fluorescence X a été observé dès l-année suivant la découverte des rayons X par Röntgen. Mais ce n-est qu-à partir des travaux de Von Laue en 1913 que la spectrométrie par fluorescence X a pris son essor. Des études préliminaires de plusieurs auteurs Sagnac, Barkla,

. ont ainsi été confirmées par les travaux de Moseley reliant les raies des spectres X au classement des éléments du tableau de MendeleieE Les fondements de l-analyse qualitative ont alors été posés et il s-ensuivit de nombreuses améliorations technologiques. C-est à partir de la période 1945 - 1955, avec l-apport des goniomètres que la méthode entra dans l-ère de l-analyse industrielle, non seulement par le perfectionnement continuel de l-appareillage mais également par le développement incessant de la théorie de l-émission par fluorescence X. Cette théorie a en effet permis d-aboutir a différents algorithmes de correction des effets de matrice en incluant des coefficients d-influence interéléments. Tertian établit en 1977 une corrélation entre ces coefficients et les équations fondamentales des intensités de fluorescence, dites identités de Tertian. Ces travaux ont permis par la suite, d-appliquer la méthode des coefficients fondamentaux Broll-Tertian à l-analyse quantitative et plus récemment de développer les méthodes d-analyse semi-quantitative.





Autor: N. Broll

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados