Quelle place accorder aux langues dans une perspective interculturelleReportar como inadecuado




Quelle place accorder aux langues dans une perspective interculturelle - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CELIA - Centre d-Études des Langues Indigènes d-Amérique 2 RAFEG;ERTé n°32 - Recherche Appliquée en Formation-Education en contexte Guyanais 3 SeDyL - Structure et Dynamique des Langues

Résumé : Diverses études ont montré la présence en Guyane de plus d-une vingtaine de langues qu-elles soient véhiculaires, vernaculaires ou langues locales, langues d-immigration. Dans un département où l-on compte environ 170.000 habitants localisés essentiellement sur le littoral et, dans une moindre mesure, dans les villages le long des fleuves Maroni et Oyapock, on ne peut nier l-importance des contacts interlinguistiques. Mais ceux-ci, même s-ils constituent une réalité quotidienne pour la majorité des habitants, restent encore méconnus, voire incompris. Ce plurilinguisme territorial se ressent directement dans les pratiques individuelles des locuteurs qui sont fréquemment bilingues, le plus souvent plurilingues et très rarement monolingues. Dans une telle situation, toute interaction est lieu de négociation sur les variétés à employer, un lieu d-apprentissage et de formulation d-hypothèses sur les langues en présence, un lieu de partages-d-échanges de savoirs et de représentations sur les langues et le langage. La connaissance des pratiques linguistiques des stagiaires et des langues qu-ils parlent dans un dispositif de - lutte contre l-illettrisme - apparaît donc essentielle dans un tel contexte.

Mots-clés : formation Guyane française plurilinguisme





Autor: Sophie Alby -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados