Les objets et les actions en classe de françaisReport as inadecuate




Les objets et les actions en classe de français - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LIDILEM - LInguistique et DIdactique des Langues Étrangères et Maternelles

Résumé : La classe de français est un lieu de surexposition des objets de savoir institutionnels, construits à travers les pratiques sociales régulées constitutives de la discipline français. Parallèlement, les actions de l-enseignant et des élèves sont organisées dans l-institution et évaluées comme indices de la professionnalité de l-enseignant et de la réussite des élèves. Aussi, la situation présente-t-elle un ensemble de phénomènes dont on peut faire l-hypothèse qu-ils déterminent relativement régulièrement les formes des actions et des objets. Notre objectif est de décrire et comprendre ces phénomènes. Notre proposition s-inscrit ainsi dans l-axe 1. Nos données comportent l-enregistrement audiovisuel de situations « ordinaires » dans deux lieux institutionnels : trente classes de l-école secondaire inférieure en Suisse romande Schneuwly et Dolz, 2009 et une vingtaine de classes de FLE, destinées à des étudiants universitaires en France. Notre corpus est constitué de la transcription de ces données. Pour interpréter le texte de l-interaction, nous nous appuyons également sur les documents utilisés en classe, mentionnés dans l-interaction. Sur le plan théorique, notre recherche prend comme références les travaux de l-équipe de didactique des langues de l-Université de Genève équipe GRAFE et la notion d-agir telle qu-elle est définie par Jean-Paul Bronckart 2004 et ses collaborateurs, dans le cadre de l-interactionnisme socio-discursif. Sur le plan méthodologique, nous avons adopté une démarche d-analyse qualitative conjuguant les aspects inductif et déductif. Les données montrent des chaînes d-actions verbales et non verbales reliées par une même finalité, qui se manifeste au travers d-indices factuels, comme la permanence des mêmes outils manuels, schémas, données diverses, des mêmes modalités de travail et du même objet. Ces actions autour d-un même objet, partageant la même finalité, constituent notre unité d-analyse: l-enchaînement praxéologique et textuel. La reconstruction théorique des faits observables selon le point de vue esquissé devrait permettre de cerner comment la relation entre d-une part les objets et les actions des interactants, d-autre part les finalités assignées par l-institution se concrétise dans les pratiques en classe. Bain, D. & Canelas-Trevisi, S. 2009. Utilisation de la grammaire scolaire pour le texte argumentatif. Circulation entre deux domaines de la discipline français. In B. Schneuwly et J. Dolz Ed

Des objets enseignés en classe de français p. 231-265. Rennes : Presses Universitaires de Rennes. Bronckart J.-P. 2004. Pourquoi et comment analyser l-agir verbal et non verbal en situation de travail ? In Bronckart J.-P. et groupe LAF éd., Agir et discours et situation de travail. Cahiers de la section des sciences de l-éducation n° 103. Genève : Université de Genève, 11-144.

Mots-clés : texte de l-interaction chaînes d-actions agir objets enseignés pratiques en classe





Author: Sandra Canelas-Trevisi -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents