LA CO-ENONCIATION, CARREFOUR DES ANTICIPATIONS LINGUISTIQUESReportar como inadecuado




LA CO-ENONCIATION, CARREFOUR DES ANTICIPATIONS LINGUISTIQUES - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LaTTice - Langues, textes, traitement informatique, cognition

Résumé : La problématique ici retenue est une problématique d-ordre linguistique. Les sujets parlants, lorsqu-ils produisent ou interprètent un énoncé au sein d-un discours, mettent en oeuvre des stratégies anticipatrices qui, selon les cas, peuvent être couronnées de succès ou bien au contraire échouer. S-il revient au psycholinguiste d-observer ces stratégies dans des situations de communication effectives et d-en comprendre le fonctionnnement au plan cognitif, il appartient en revanche au linguiste de s-interroger sur les propriétés du système de la langue qui fondent la possibilité même de telles stratégies anticipatrices, et permettent d-éclairer les conditions de leur succès ou de leur échec. Kleiber 2003 a dressé un panorama d-ensemble des « dimensions de l-anticipation en linguistique ». Sa typologie repose sur les distinctions suivantes :- anticipation de production, dite « active » du côté du locuteur vs. anticipation de compréhension, dite « passive » du côté de l-interlocuteur ;- anticipation, qualifiée d-« objective », inhérente à une expression linguistique vs. anticipation, qualifiée de « subjective », dépendant du choix du locuteur.En prenant appui sur cette double distinction, méthodologiquement nécessaire, je voudrais montrer ici :- que l-anticipation de production et l-anticipation de compréhension, bien que distribuées de façon privilégiée du côté respectivement du locuteur et de l-interlocuteur, interviennent néanmoins toutes les deux aussi bien dans le processus d-encodage que dans celui de décodage ;- que le rôle de la langue, en matière d-« anticipation objective », ne consiste pas simplement à fournir un réservoir de marqueurs spécialisés dans l-expression de l-anticipation, mais consiste plus largement à faire émerger des ‘configurations signifiantes- à mesure que se construit l-énoncé linéaire — configurations qui, selon les cas, viennent conforter ou au contraire contrecarrer les stratégies anticipatrices des sujets.

Mots-clés : anticipation production réception énonciation





Autor: Catherine Fuchs -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados