en fr Macroscopic theory of sound propagation in rigid-framed porous materials allowing for spatial dispersion: principle and validation Theorie macroscopique de propagation du son dans les milieux poreux à structure rigide permReportar como inadecuado




en fr Macroscopic theory of sound propagation in rigid-framed porous materials allowing for spatial dispersion: principle and validation Theorie macroscopique de propagation du son dans les milieux poreux à structure rigide perm - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LAUM - Laboratoire d-acoustique de l-université du Maine

Résumé : Ce travail présente et valide une théorie nonlocale nouvelle et généralisée, de la propagation acoustique dans les milieux poreux à structure rigide, saturés par un fluide viscothermique. Cette théorie linéaire permet de dépasser les limites de la théorie classique basée sur la théorie de l-homogénéisation. Elle prend en compte non seulement les phénomènes de dispersion temporelle, mais aussi ceux de dispersion spatiale. Dans le cadre de la nouvelle approche, une nouvelle procédure d-homogénéisation est proposée, qui permet de trouver les propriétés acoustiques à l-échelle macroscopique, en résolvant deux problèmes d-action-réponse indépendants, posés à l-échelle microscopique de Navier-Stokes-Fourier. Contrairement à la méthode classique d-homogénéisation, aucune contrainte de séparation d-échelle n-est introduite. En l-absence de structure solide, la procédure redonne l-équation de dispersion de Kirchhoff-Langevin, qui décrit la propagation des ondes longitudinales dans les fluides viscothermiques. La nouvelle théorie et procédure d-homogénéisation nonlocale sont validées dans trois cas, portant sur des microgéométries significativement différentes. Dans le cas simple d-un tube circulaire rempli par un fluide viscothermique, on montre que les nombres d-ondes et les impédances prédits par la théorie nonlocale, coïncident avec ceux de la solution exacte de Kirchhoff, connue depuis longtemps. Au contraire, les résultats issus de la théorie locale celle de Zwikker et Kosten, découlant de la théorie classique d-homogénéisation ne donnent que le mode le plus attenué, et encore, seulement avec le petit désaccord existant entre la solution simplifiée de Zwikker et Kosten et celle exacte de Kirchhoff. Dans le cas où le milieu poreux est constitué d-un réseau carré de cylindres rigides parallèles, plongés dans le fluide, la propagation étant regardée dans une direction transverse, la vitesse de phase du mode le plus atténué peut être calculée en fonction de la fréquence en suivant les approches locale et nonlocale, résolues au moyen de simulations numériques par la méthode des Eléments Finis. Elle peut être calculée d-autre part par une méthode complètement différente et quasi-exacte, de diffusion multiple prenant en compte les effets viscothermiques. Ce dernier résultat quasi-exact montre un accord remarquable avec celui obtenu par la théorie nonlocale, sans restriction de longueur d-onde. Avec celui de la théorie locale, l-accord ne se produit que tant que la longueur d-onde reste assez grande.

Keywords : porous media rigid frame viscothermal fluid nonlocal theory local theory homogenization Bloch wave Kirchhoff equation Kirchhoff-Langevin equation temporal dispersion spatial dispersion circular tube rigid cylinders Helmholtz resonators





Autor: Navid Nemati -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados