Perception de la hauteur chez le sujet implanté cochléaire Extending the range of pitch perception by cochlear implant listenersReport as inadecuate




Perception de la hauteur chez le sujet implanté cochléaire Extending the range of pitch perception by cochlear implant listeners - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

* Corresponding author 1 MRC CBU - Cognition and Brain Sciences Unit

Résumé : Pour l-implanté cochléaire, le codage de la hauteur s-effectue suivant deux dimensions orthogonales correspondant au locus d-excitation dans la cochlée codage spatial et à la cadence de répétition du signal codage temporel. Ces deux types d-indices ont toutefois leurs limites. Premièrement, le codage spatial est limité par le fait que les électrodes ne sont en général pas implantées jusqu-au bout apex de la cochlée et ne stimulent donc pas les fibres nerveuses codant les fréquences les plus basses. Deuxièmement, le code temporel est en général limité à des cadences inférieures à 300 Hz. Au-delà, la sensation de hauteur ne change peu ou pas. Nous montrons ici qu-il est possible de remédier en partie à ces deux limitations en modifiant la forme du signal électrique délivré par l-implant. Sept implantés cochléaires porteurs de l-implant HiRes90K de Advanced Bionics ont pris part à une série d-expériences. Dans l-expérience 1, ils ont comparé les hauteurs produites par plusieurs signaux électriques présentés en mode bipolaire sur un canal de leur implant. Les stimuli étaient soit symétriques ayant deux phases de polarité opposée mais de même durée et intensité soit asymétriques avec une seconde phase plus longue et de moindre amplitude que la première. La hauteur la plus basse suivant le codage spatial fut obtenue pour un signal asymétrique ayant pour anode l-électrode la plus apicale de l-implant. Dans l-expérience 2, ils ont comparé les hauteurs de sons ayant différentes cadences de répétition en utilisant la procédure optimale « mid-point comparison » Long et al., Ear and Hearing, 2005. Les sujets devaient ordonner plusieurs stimuli ayant des cadences allant de 105 à 1156 Hz. Cette tache fut répétée à différents sites intracochléaires et pour différentes formes de signaux. La fréquence de saturation du code temporel pour le signal asymétrique présenté à l-apex de la cochlée fut supérieure à toutes les autres conditions, avec une moyenne d-à peu près 700 Hz. Des mesures complémentaires de seuils différentiels obtenues avec la méthode du stimulus constant indiquent, cependant, que ce percept est peu saillant.

Mots-clés : Perception de la hauteur Implant cochleaire





Author: Olivier Macherey - Robert Carlyon -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents