Approche relationnelle de la coopération dinnovation inter-entreprises : proposition de modèle conceptuelReportar como inadecuado




Approche relationnelle de la coopération dinnovation inter-entreprises : proposition de modèle conceptuel - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

* Corresponding author 1 CRG - Centre de recherche en gestion

Résumé : Les coopérations d-innovation se sont multipliées depuis une trentaine d-année, et avec elles les travaux de recherche s-y rapportant. Dans notre communication, nous développons un modèle conceptuel pour nous intéresser à ces coopérations sous l-angle de la relation entre deux entreprises, au-delà des projets et programmes d-innovation qu-elles sont amenées à réaliser ensemble. Afin de comprendre comment ces entreprises peuvent maximiser la performance de leur relation, nous formulons des propositions sur les interactions entre les différents éléments de ce modèle qui sont I la gouvernance de la relation, II sa performance, III son niveau de développement et IV le degré d-innovation des projets ou programmes menés en collaboration. Cette communication s-appuie sur un travail de recherche mené de manière abductive. 35 entretiens ont été réalisés, auprès de praticiens travaillant sur le développement des relations inter-entreprises, en parallèle avec une revue de littérature portant sur les relations interentreprises et sur l-innovation ouverte. Pour cela, nous avons constamment navigué entre les données issues de ces entretiens et la recherche de nouvelles théories pour construire le modèle proposé dans cette communication. Ainsi, nous nous sommes appuyés sur le modèle relationnel proposé par l-IMP group Håkansson & IMP Project Group 1982 ; Paliwoda 2011 pour décrire les éléments constitutifs de la coopération d-innovation. Et, nous avons choisi un cadre théorique fondé sur la théorie des coûts de transaction et sur la resource based-view RBV, en particulier la knowledge based view Grant 1996, pour saisir la nature des interactions entre les différents éléments de notre modèle. Selon nos propositions, la performance d-une relation de coopération d-innovation est impactée par les mécanismes de gouvernance mis en œuvre au sein des entreprises et entre elles P1. Et, pour ne pas la réduire, les mécanismes de gouvernance de chaque entreprise doivent être alignés P3 tout en étant ajustés mutuellement au cours du temps P2. Par ailleurs, nous proposons que chaque niveau de développement d-une telle relation corresponde à un niveau croissant de performance P4 ainsi qu-à une configuration caractéristique de ses mécanismes de gouvernance P5. Et, comme le type d-innovation ciblé dans chaque projet d-innovation mené en commun impacte la configuration de la gouvernance P6, cela nous permet de suggérer aux praticiens de porter une attention particulière à la cohérence des mécanismes de gouvernance de leurs coopérations d-innovation pour en maximiser les retombées pour leurs entreprises. Les résultats de notre travail doivent être confirmées et enrichies par des recherches supplémentaires que nous proposons dans cette communication. Quoiqu-il en soit, nous suggérons que le cadre conceptuel présenté ici participe au développement de la recherche portant sur l-innovation ouverte en proposant d-envisager de la sorte les coopérations d-innovation avec une unité d-analyse dyadique, et non pas du point de vue d-une seule organisation. Par ailleurs, notre appel à une approche relationnelle de la coopération d-innovation inter-entreprises permet d-envisager la place de la rente relationnelle comme facteur clef de réussite des coopérations d-innovation, du fait de la construction d-une capacité d-innovation et de collaboration spécifique à la dyade.

Mots-clés : coopération d-innovation inter-entreprises gouvernance relation





Autor: Romaric Servajean-Hilst -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados