en fr Contribution of simulation in the assessment of the driving skills : the example of brain-injured people Apport de la simulation dans lévaluation des aptitudes à la conduite : lexemple des personnes cérébrolésées Reportar como inadecuado




en fr Contribution of simulation in the assessment of the driving skills : the example of brain-injured people Apport de la simulation dans lévaluation des aptitudes à la conduite : lexemple des personnes cérébrolésées - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 IRCCyN - Institut de Recherche en Communications et en Cybernétique de Nantes

Abstract : The question of the driving skills assessment is an important issue, both in terms of security for all road users and in terms of life quality for people whose skills are decreasing and have their autonomy threatened, as brain-injured people. Usually, this assessment is performed by a neuropsychological tests battery and an on-road test. Nevertheless, these toolspresent many limitations. To overcome these limitations, more and more practitioners and researchers are looking around simulation tools. However, simulators are not welcomed unanimously because it is not a real-life situation. The purpose of this study is to show the contribution of the simulator in the assessment of the driving skills. We are particularly interested insome processes which may be impaired and may have a great issue in driving selective attention, shared attention, anticipation, etc

In that way, we created a complete assessment protocol of driving, consisting in a neuropsychological test battery, an on-road driving test, and a simulator driving test. This protocol was proposed to people suffering of brain damages, known in the literature to present deficits in the processes which interested us. We wanted on one hand to show that the driving simulator is also discriminating as the two other evaluations to estimate the driving skills, by confronting the results to the various evaluations. On the other hand, we wished to put forward the contribution of the simulator for the study of the impaired mechanisms by showing their implication in driving in populations presenting cognitive deficits as the brain-injured people.The results confirm that the simulator allow us to assess the driving skills, as well as neuropsychological tests and on-road evaluation. On one hand, during the driving test on simulator, the brain-injured participants were discriminated from the control one. On the other hand, the results were coherent between the various assessments: The participants who were mainly noted impaired in the neuropsychological tests or in the on-road driving test were also noted impaired on the simulator. Besides, the simulator gives another perspective on the deficits in driving by bringing in particular additional information susceptible to explain the nature of the deficits observed on road eye-tracker, response time measures. The simulator so allows to study the main processes involved in driving, in an ecological situation. Thus, the simulator constitutes a relevant tool for assessing cognitive impairments and their repercussions on the driving activity.Moreover, it provides a new perspective on driving skills. It also help to study the main processes involved in driving, in ecological conditions. In particular, we could highlight some cognitive deficits in brain-injured people. The simulator is therefore a relevant tool

Résumé : La question de l-évaluation des aptitudes à la conduite constitue un enjeu important, tant en termes sécuritaires pour l-ensemble des usagers qu-en termes de qualité de vie pour les personnes dont les compétences subissent un déclin et voient leur autonomie menacée, comme les personnes atteintes de lésions cérébrales acquises. Classiquement, cette évaluation est assurée par une batterie de tests neuropsychologiques et une épreuve sur route. Cependant, ces outils présentent de nombreuses limites. Pour pallier ces limites, de plus en plus de praticiens et chercheurs se tournent vers des outils de simulation. Toutefois, les simulateurs ne font pas l-unanimité car il ne s-agit pas d-une mise en situation réelle. Le but de ce travail de thèse est de montrer l-apport du simulateur pour l-évaluation des compétences de conduite. Nous nous intéressons particulièrement à certains processus qui peuvent être déficitaires et avoir un impact important en conduite attention sélective, attention partagée, anticipation, etc

Pour cela, nous avons créé un protocole complet l-évaluation de la conduite, composé d-une batterie de tests neuropsychologiques, d-une épreuve de conduite sur route et d-une épreuve de conduite sur simulateur. Ce protocole a été proposé à des personnes victimes de lésions cérébrales,connues dans la littérature pour présenter des déficits dans les processus qui nous intéressaient. Nous voulions d-une part montrer que le simulateur de conduite est aussi discriminant que les deux autres évaluations pour estimer les compétences de conduite en confrontant les résultats aux différentes évaluations. D-autre part, nous souhaitions mettre en avant l-apport du simulateur pour l-étude des mécanismes déficitaires en montrant leur implication en conduite chez des populations présentant des déficits cognitifs comme les personnes cérébrolésées.Les résultats confirment que le simulateur de conduite peut permettre d-évaluer les compétences en conduite, comme les tests neuropsychologiques et l-évaluation sur route. En effet, lors du test de conduite sur simulateur les participants cérébrolésés étaient d’une part discriminés des participants contrôles. D’autre part, les résultats étaient cohérents entre les différentes évaluations : Les participants notés majoritairement déficitaires aux tests neuropsychologiques ou à l’épreuve sur route l’étaient également sur simulateur. Par ailleurs, le simulateur apporte un autre éclairage sur les déficits en conduite en apportant notamment des informations supplémentaires susceptibles d’expliquer la nature des déficits observés sur route oculométrie, mesure des temps de réaction. Le simulateur permet ainsi d-étudier les principauxprocessus impliqués en conduite, dans une situation écologique. Le simulateur constitue donc un outil pertinent pour l’évaluation des déficits cognitifs et leurs répercussions sur l’activité de conduite.

en fr

Keywords : Car driving Cognitive deficit

Mots-clés : Déficit cognitif Conduite automobile Simulation





Autor: Céline Prévost -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados