Les corpus oraux entre science et patrimoine. Lexpérience de lObservatoire des pratiques linguistiquesReportar como inadecuado




Les corpus oraux entre science et patrimoine. Lexpérience de lObservatoire des pratiques linguistiques - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CORAL - Centre Orléanais de Recherches en Anthropologie et Linguistique

Résumé : La Délégation Générale à la Langue Française et aux langues de France DGLFLF – Ministère de la culture qui a pour mission de conduire la politique linguistique de l-état a créé, en rupture avec une politique linguistique soumise aux -représentations-, l-Observatoire des Pratiques Linguistiques dont le but est de diffuser les travaux des chercheurs et de fonder ainsi la politique linguistique sur des savoirs scientifiques. Cette communication portera sur une expérience novatrice initiée en 2003 par l-Observatoire : la reconnaissance des objets scientifiques que constituent les corpus oraux comme un patrimoine culturel. Dès 1911, Ferdinand Brunot créait à la Sorbonne les archives de la parole constituées d-enregistrements sonores sur cylindres. Cette initiative à vocation patrimoniale contenait également un enjeu scientifique de première importance. En effet, les enregistrement sonores de pratiques linguistiques discours, récits, conversations, lectures… en tant qu-objets d-étude constituent un double défi – historique- pour la linguistique : la description de l-oral et la méthodologie de l-observation de productions réelles recueillies sur le terrain. Depuis peu, les nouvelles technologies associées aux avancées théoriques permettent non seulement un traitement automatique des données en terme de corpus oraux numérisation, indexation, transcription, annotation,… mais aussi une diffusion base de données, mise en ligne de ceux-ci au sein de la communauté scientifique, comme du grand public.La diffusion des corpus oraux et leur accessibilité posent alors la question de leur statut. La réflexion conjointe de chercheurs en linguistique et de responsables du patrimoine culturel permet d-envisager une réponse qui définirait les corpus oraux comme des éléments du patrimoine. Cette définition est loi d-être simple au regard de l-objet lui-même, un corpus étant constitué d-enregistrements transcris et annotés, de paroles de locuteurs réels mais archivées sous la forme d-objets scientifiques dont la diffusion n-est pas anodine. L-analyse de cette complexité permet d-évoquer l-émergence de liens nouveaux entre la science et le patrimoine linguistique, entre le chercheur et l-observé.

Mots-clés : Corpus oral





Autor: Olivier Baude -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados