Linéaire b : A-PE-O-TE dans la Tablette PY 724 An PY 55 : Partie II Traduction et commentaires. Ligne .1 3.Reportar como inadecuado




Linéaire b : A-PE-O-TE dans la Tablette PY 724 An PY 55 : Partie II Traduction et commentaires. Ligne .1 3. - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 R.E.L.B. - recherches sur l-écriture linéal b

Résumé : Nous avons déjà analysé les premières séries de signes de la tablette PY 724 An de Pylos dans des publications antérieures. L’examen complet, étant si vaste, nous oblige à l’exposer dans des publications séparées. La troisième formule de la ligne .1, c-est à dire 1.3, est composée par la série de signes translittérés comme a-pe-o-te, ce qui a été considéré par Chadwick comme un nom masculin. Selon cette analyse, a-pe-o-te représente un autre nom de la divinité du fleuve, présent tout au long du texte, possiblement à identifier avec l-Alphée, avec la figure mythique de Péon - Asclépios.Nous verrons ici que le caractère phallique de cette divinité du courant d’eau trouve ses parallèles dans le culte du dieu-fleuve Achéloos : Il était censé être la source de la mer et de toutes les rivières et fut vénéré depuis une période très précoce dans toute la Grèce, spécialement dans les grottes avec une source d’eau. Ce culte de la fertilité pluviale, fluviale et des eaux des sources de la Grèce continentale correspond à celui de la fertilité à caractère marin dans la Crète minoenne. Le dieu même était un synonyme de l’eau et il n-était pas seulement lié fortement à la fertilité, mais aussi à la protection et aux limites sociales et géographiques.

Mots-clés : syllabaire mycénienne écriture égéenne égéen archéologie Linéaire b culte mycènes Pylos culte des rivières





Autor: Enriqueta Martinotti - Tina Martinotti -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados