Improvising Intermodality and Multimodality. Empirical Findings for Lomé, TogoReportar como inadecuado




Improvising Intermodality and Multimodality. Empirical Findings for Lomé, Togo - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LET - Laboratoire d-économie des transports 2 Département de Géographie ; Université de Kara

Abstract : While achieving integrated transport is an increasingly important policy goal in the cities of the North, it is of little concern to African decision-makers. Nevertheless, the scarcity of transport has prompted African city-dwellers to create -de facto- integration, which has, until now, received little scholarly attention. This paper describes the intermodal and multimodal practices of the inhabitants of Lomé, the capital of Togo, where the motorbike taxi plays a dominant role. Intermodality, i.e. the use of at least two transport modes in the course of a single trip, allows individuals to travel throughout the city but requires trade-offs between transport cost, duration and physically exhausting conditions. Multimodality, which is defined as the use of a different mode or combination of modes for outbound and return trips, is observed to some extent among the working population but even more amongst schoolchildren, usually in order to reduce the cost of transport. The consequences of individuals’ -de facto- intermodal and multimodal practices in terms of mobility and money and time budgets highlight the strategic importance of formal transport integration for African city-dwellers.

Résumé : Si, dans les villes des pays du Nord, la construction d’offres de transport intégrées devient un objectif de plus en plus important des politiques publiques de transport, au Sud, en Afrique subsaharienne, les décideurs se sont pour l’instant peu penchés sur cette question. Cependant, les insuffisances des services de transport ont amené les citadins africains à élaborer par leurs déplacements une intégration de fait entre différentes formes de transport ; pratiques qui ont jusqu’à présent fait l’objet de peu d’attention au plan académique. Cet article décrit les pratiques intermodales et multimodales des habitants la capitale du Togo, Lomé, où les motos-taxis tiennent un rôle central dans le système de transport. L’intermodalité, c’est-à-dire l’utilisation de deux modes de transport au moins pour réaliser un déplacement, rend possible une mobilité à l’échelle de la ville. Mais elle nécessite des arbitrages entre le coût monétaire du transport et des conditions de déplacement physiquement éprouvantes. La multimodalité, qui est appréhendée ici comme l’usage d’un ou de plusieurs modes de transport différents entre l’aller et le retour est observable, dans une certaine mesure, dans les pratiques de déplacement des populations actives, et plus fréquemment, chez les jeunes scolarisés, généralement dans l’objectif de réduire le coût du transport. Les conséquences de ces pratiques intermodales et multimodales « de facto » en termes de mobilité et de budgets monétaire et temporel mettent en évidence l’importance stratégique que revêt, pour les citadins africains, l’émergence d’une intégration formelle et organisée des services de transport.

en fr

Keywords : intermodality multimodality transport integration mobility motorbike taxis

Mots-clés : moto taxi mobilité multimodalité intégration du transport intermodalité Lomé tarif distance





Autor: Lourdes Diaz Olvera - Assogba Guezere - Didier Plat - Pascal Pochet -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados