Les personnifications dans la peinture monumentale en Italie au XIVe siècle : la grisaille et ses vertusReportar como inadecuado




Les personnifications dans la peinture monumentale en Italie au XIVe siècle : la grisaille et ses vertus - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CESR - Centre d-études supérieures de la renaissance

Résumé : Cet article porte sur l’emploi de la technique de la peinture en grisaille dans l’art italien du XIVe siècle. Il interroge les raisons qui conduisent les peintres, comme Giotto dans la chapelle Scrovegni à Padoue ou Taddeo Gaddi dans la chapelle Baroncelli à Florence, à figurer les vertus et les vices, c’est-à-dire des notions abstraites, sous la forme de statues dans des décors en trompe-l’œil. Plus que de souligner les qualités mimétiques de la peinture du Trecento, il montre comment la grisaille met en lumière les propriétés des personnifications morales, entre autres leurs valeurs mémorielles.

Mots-clés : Trecento iconographie Italie





Autor: Bertrand Cosnet -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados