Moi aussi parce quon est des jumeaux. Explication, connivence et argumentation dans un dialogue denfants de 5-6 ansReportar como inadecuado




Moi aussi parce quon est des jumeaux. Explication, connivence et argumentation dans un dialogue denfants de 5-6 ans - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 MoDyCo - Modèles, Dynamiques, Corpus 2 RFC - RFC - Recherche sur le français contemporain - EA 1483

Résumé : L-objectif que cette présentation est double, il s-agit pour une part de rendre compte des contextes d-apparition des conduites d-explication dans un dialogue d-enfants de cinq à six ans lors d-une interaction verbale avec un adulte relativement familier, et d-autre part de préciser les limites de ces conduites. Dans le cadre d-une recherche portant sur les usages du langage selon les situations de communication, des enfants d-une école du XXème arrondissement de Paris ont été vus par une personne qui les a enregistré au magnétophone individuellement pendant toute une année scolaire à raison d-une séance toute les trois à quatre semaines. Vers la fin de l-année scolaire, deux des enfants ont refusés d-être enregistrés séparément et demeurent ensemble pendant toute la séance.L-intérêt de l-analyse tient au fait que contrairement à ce qui se passe dans beaucoup d-enregistrements adulte - enfants en milieu scolaire où les enfants sont pris dans la logique interlocutive du discours de l-adulte, les deux enfants ARN, 5 ; 8 et FAB, 6 ;0 ont décidé de faire croire à l-enquêteur qui n-est pas vraiment dupe qu-ils sont jumeaux, alors qu-ils sont simplement camarades de classe.Sans éluder le fait que définir l-explication, comme d-ailleurs toute autre discours complexe, soulève un ensemble de problèmes, on partira de la définition proposée par Veneziano et Hudelot 2002 pour situer ces conduites dans leur relation à l-argumentation. Dans le cadre d-une approche fonctionnelle et interactionnelle, nous appellerons ici Conduites Explicative-Justificative CEJ tout acte communicatif complexe comportant un explanandum – c-est à dire un événement, un action ou un acte communicatif qui pose ou qui pourrait poser problème à son interlocuteur et actuel – et un explanans – la composant qui fournit la cause, la raison ou la motivation de l-explanandum, en répondant au « pourquoi » sollicité de façon implicite ou explicite par celui-ci.Comme le note J.-B. Grize, quand on explique ou qu-on justifie, on fait part, à son interlocuteur des relations qu-on établie mentalement entre des événement et d-autre part il s-agit de conduites à potentiel persuasif. De ce point de vue, les CEJs s-inscrivent dans les conduites argumentatives. Elles s-en distingue néanmoins dans leur orientation interlocutive.Par ailleurs, on prendra en compte le cas particulier de l-attitude discursive des enfants pour montrer comment ces CEJs s-inscrivent dans un dialogue de connivence compris comme un discours qui se construit dans une suite de mouvements discursifs qui tendent à faire des interlocuteurs des énonciateurs interchangeables. Bien qu-il s-agisse moins d-un discours reposant nécessairement sur un savoir commun partagé que d-un discours qui, en quelque sorte, exhibe ou prétende à un tel savoir.Une mise en regard des différentes figures de la connivence et des Conduites Explicatives - Justificatives relevées dans le corpus devraient permettre d-une part de montrer la contribution des CEJs à l-argumentation dialogique, et d-autre part de mieux cerner, dans ce cas précis ce qui distingue les CEJs d-autres types d-arguments comme l-explicitation ou la preuve.

keyword : argumentation connivence dialogue explication situation interlocutive





Autor: Christian Hudelot - Anne Salazar Orvig -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados