Résistance ou écrasement. Mises en scène de la domination sur deux terrains denquête contrastésReportar como inadecuado




Résistance ou écrasement. Mises en scène de la domination sur deux terrains denquête contrastés - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CLERSE - Centre Lillois d’Études et de Recherches Sociologiques et Économiques 2 CESSMA UMRD 245 - Centre d-études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

Résumé : Avant d’être une catégorie qui fait retour dans les études sociologiques, le terme de résistance est redevenu un mot d’ordre fréquent de combats politiques et de luttes sociales en France. Ce texte met en regard deux enquêtes de terrain dans des univers extrêmement contrastés : l’une concerne une municipalité communiste de l’ex-bassin minier du Pas-de-Calais au début des années 2000 ; l’autre différentes situations de travail en Ouzbékistan entre 2003 et 2006. Dans le premier cas, la résistance est un mot d’ordre porté par de multiples acteurs de la mairie, de la section du parti communiste et du tissu associatif. La municipalité s’efforce en particulier de faire de la « résistance au marché » un pilier d’une histoire et d’une identité locales. En Ouzbékistan au contraire, les travailleurs se décrivent écrasés par l’oppression de l’État : toute forme de contestation et de résistance est ici indicible, voire inimaginable, tant elles sont porteuses de danger de mort. Pourtant, l’examen de la structure de la communication entre l’ethnologue et les sujets dans le cadre de l’enquête elle-même permet d’aller au-delà de ce simple constat, et d’examiner de manière plus globale les modalités de mise en scène de la domination propres à chacun de ces deux univers. Sur le terrain français, la résistance au marché se construit aussi dans le marché : marché politique sur lequel le parti communiste tente alors de se positionner pour s’y trouver aussitôt dévalué ; marché de la communication, dont les techniques de production de spectacle sont de plus en plus sophistiquées, entraînant une déréalisation et une confusion toujours plus grande entre le réel et la fiction ; en Ouzbékistan au contraire, la production de fiction, contrôlée par l’État, repose sur un mécanisme de propagande qui ne se confond nullement avec la réalité quotidienne.

Mots-clés : Résistance anthropologie ethnologie Parti communiste Marché politique-fiction spectacle industrie médiatique Communication ingénierie de la communication Ouvriers Travailleurs Bassin minier France Ouzbékistan





Autor: Laurent Bazin -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados