La législation entre révolution et Etat de droit : le cas des lustrations : Cahiers du CEFRES N° 26, Mémoires du communisme en Europe centraleReportar como inadecuado




La législation entre révolution et Etat de droit : le cas des lustrations : Cahiers du CEFRES N° 26, Mémoires du communisme en Europe centrale - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Université de Charles à Prague

Résumé : Dans cet article, Přibáň s’intéresse à la politique de décommunisation menée dans les pays post-communistes d’Europe centrale dans la première moitié des années 1990 en s’appuyant sur l’exemple de la loi de lustration en République tchèque. Il souligne tout d’abord les similitudes et différences fondamentales entre dénazification et décommunisation, pour ensuite s’intéresser aux spécificités de la loi de lustration tchécoslovaque, dont l’idée originelle était d’exclure des cercles du pouvoir les individus trop loyaux au communisme. Après avoir analysé les problèmes juridiques et moraux soulevés par cette mesure, il conclut que La loi de lustration a pu protéger, dans le contexte non structuré de la société tchèque post-révolutionnaire, le système politique naissant et a également pu contribuer à la création des structures d’un État de droit par une stratégie paradoxalement discriminatoire, en « créant une égalité civique par la discrimination ».

Mots-clés : loi de lustration République tchèque décommunisation post-révolution discrimination





Autor: Jiří Přibáň -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados