Les évêques dans les cités du midi de la Gaule : entre tradition antique et Moyen AgeReportar como inadecuado




Les évêques dans les cités du midi de la Gaule : entre tradition antique et Moyen Age - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 FRAMESPA - France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs

Résumé : Cette étude se présente comme une synthèse rapide des principales lignes de force qui caractérisent l-épiscopat du Midi de la Gaule (correspondant aux provinces ecclésiastiques de Bourges, Bordeaux, Eauze, Narbonne, Arles, et Vienne) au VIè et VIIè siècle. Ces régions fortement romanisées ont conservé intacts les cadres et les hommes, héritiers de Rome, sur lesquels l-Église méridionale se construit au cours du VIè et du VIIè siècle. Les cités et leurs évêques sont encore très romains sur bien des plans. Et pourtant, ces mêmes régions sont passées sous le contrôle franc dès le règne de Clovis et de ses fils, dans le premier tiers du VIè siècle, ce qui modifie à terme les fonctions épiscopales. Les évêques méridionaux des premiers siècles du Moyen Age apparaissent au premier abord comme les relais de la romanité : une grande majorité d-entre eux sont issus de la noblesse romaine, voire sénatoriale ; ils ont reçu une formation classique dans la tradition antique, qui semble s-être maintenue, bien qu-appauvrie, au moins jusqu-au milieu du VIIè siècle ; leur assise locale, leur culture, leur formation les poussent naturellement à assumer une partie des fonctions municipales de leur cité. Mais le poids que fait peser l-autorité royale à partir du premier tiers du VIè siècle sur les diocèses du Midi entraine de profonds changements. Les évêques méridionaux deviennent alors les gestionnaires de nouveaux pouvoirs : soumis à l-autorité du roi franc, et à ce titre nommés par lui, souvent même formés au palais dans leur jeunesse, ils sont délégués localement pour assumer des charges, tant ecclésiastiques que civiles, au nom du roi. On peut donc résumer la situation des évêques du Midi au VIè et VIIè siècles, en disant qu-ils furent tout à la fois les derniers témoins de la tradition antique et les premiers acteurs de la culture médiévale, et qu-ils ont probablement vécu cela sans véritable contradiction.

Mots-clés : épiscopat évêque provinces ecclésiastiques du Midi conciles royaume mérovingien VIème siècle VIIème siècle





Autor: Isabelle Réal -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados