Un soutien appuyé malgré des effets limités : comment expliquer le paradoxe de la privatisation des infrastructures de la BM en Afrique sub-saharienneReportar como inadecuado




Un soutien appuyé malgré des effets limités : comment expliquer le paradoxe de la privatisation des infrastructures de la BM en Afrique sub-saharienne - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CES - Centre d-économie de la Sorbonne

Abstract : Thirty years after its implementation by the World Bank (WB) in Sub-Saharan Africa (SSA), the empirical evidences point out the very mixed results privatization has produced, particularly in the infrastructures sector. Despite of this, the WB has intensified its support to infrastructures privatization in SSA. Whereas several reasons can explain the WB attitude, this paper argues that it can also be partly explained by financial motivations. Indeed, by creating important business opportunities in the infrastructure sectors, privatization is an efficient mean to satisfy the financial interest of foreign investors, notably those of the main WB donors. An empirical analysis based on 270 infrastructures privatization cases in SSA shows that foreign investors benefit more from privatization when it is supported by the WB. Moreover, the WB provides greater support to privatization in infrastructures sectors that benefit the most to those investors. Based on these results, several political recommendations are provided to increase the acceptability of privatization in SSA in order to resolve the financing problem of infrastructures development in SSA.

Résumé : Trente ans après l-introduction de la privatisation par la BM en ASS, la littérature empirique sur les effets de cette politique conclut à un bilan très mitigé, surtout dans le secteur des infrastructures. Malgré cela, la BM intensifie ses prescriptions de privatisation des infrastructures en ASS. Si des explications convergentes peuvent justifier l-attitude de la BM, cet article défend l-idée qu-elle peut en partie s-expliquer par des motivations financières. La privatisation représente notamment pour la BM un moyen efficace de satisfaire les intérêts financiers de ses principaux donateurs au travers des contrats de reprise des infrastructures. Une analyse empirique reposant sur 270 cas de privatisation des infrastructres en ASS sur la période 1960-2009 indique que les investisseurs étrangers, dont ceux des principaux pays donateurs de la BM, bénéficient davantage de la privatisation lorsqu-elle est appuyée par la BM que lorsqu-elle ne l-est pas. En outre, la BM prescrit plus particulièrement la privatisation des infrastructures dans les secteurs qui sont les plus bénéfiques à ces investisseurs. Plusieurs recommandations politiques sont alors fournies pour rendre la privatisation plus acceptable en ASS et contribuer à résoudre ainsi le problème urgent du financement des infrastructures.

en fr

Keywords : Privatization World Bank Sub-Saharan Africa.

Mots-clés : Afrique subsaharienne Privatisation infrastructures Banque mondiale Afrique subsaharienne.





Autor: Arthur Foch -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados