en fr Communicating in noisy environments :from adaptation to vocal loading Communiquer en environnement bruyant :de ladaptation jusquau forçage vocal Reportar como inadecuado




en fr Communicating in noisy environments :from adaptation to vocal loading Communiquer en environnement bruyant :de ladaptation jusquau forçage vocal - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LAM - Laboratoire d-acoustique musicale

Abstract : This work originates from the observation that some people are more likely than others to develop voice disorders when they often have to communicate in adverse conditions such as noisy environments. This thesis aims at understanding what induces these differences, in order to prevent vocal straining.To account for these differences in sensibility, previous studies have essentially focused on the variability in physiological constitutions as well as on the environmental factors people subject to vocal straining are confronted with. The work presented here rather explores the hypothesis that these differences could also result from an adaptation behaviour of the speaker to the particular communicative situation.Firstly, we examined how the different acoustic and articulatory speech modifications can be interpreted as indicators of communicative strategies adopted by the speaker to emerge from the ambient noise, to facilitate the audiovisual perception of phonetic units, to enhance the prosodic cues of discourse structure or to highlight words which are more informative. Several arguments are put forward for considering speech adaptation in noise not only as vocal, inflicted and reflex but also as cognitive, communicational and monitored by the speaker. In order to assess this point, two main databases of semi-spontaneous speech were recorded for which speakers were playing interactive games in noise played over loudspeakers. These methodologies were preliminarily assessed considering our hypotheses on vocal straining and speech adaptation in noisy environments.The inter-individual comparison of adaptation behaviours lead us to point out some differences in the combined use of theses different communicative strategies –not equivalent in terms of load for the larynx– and in the reorganization of adaptation strategies for varying noise types and levels. Finally these varying adaptation behaviours were related to different laryngeal profiles. Therefore these results offer a new perspective for the study and prevention of vocal straining.

Résumé : Ce travail part de l-observation que certaines personnes sont plus susceptibles que d-autres de développer des troubles de la voix lorsqu-elles sont amenées à communiquer fréquemment dans des conditions perturbées telles que des environnements bruyants. Le but de cette thèse est de comprendre l-origine de ces différences afin de prévenir le forçage vocal.Jusqu-à maintenant, l-explication de ces différentes sensibilités a été principalement cherchée du côté de la variabilité des constitutions physiologiques et des facteurs environnementaux auxquels sont confrontées ces personnes. Au cours de ce travail, nous allons plutôt explorer l-hypothèse que ces différences puissent également provenir du comportement d-adaptation du locuteur à la situation de communication. C-est pourquoi nous avons tout d-abord examiné en quoi les différentes modifications acoustiques et articulatoires peuvent être interprétées en terme de stratégies de communication visant à émerger du bruit ambiant, à faciliter la reconnaissance audiovisuelle des unités phonétiques pour l-interlocuteur, à renforcer les indices prosodiques de structuration de l-énoncé ou encore les mots de l-énoncé portant le plus d-information. Nous avons apporté plusieurs arguments en faveur d-une adaptation de la parole dans le bruit qui ne serait pas uniquement vocale, réflexe et subie, mais également en partie intentionnelle, communicationnelle et gérable par le locuteur. Pour cela, nous avons enregistré deux principales bases de données constituées de parole semi-spontanée en interaction avec un interlocuteur et pour une immersion des locuteurs dans le bruit par le biais de haut-parleurs. Nous avons au préalable montré l-apport de ces méthodologies pour pouvoir tester nos hypothèses sur le forçage vocal et sur l-adaptation de la parole dans le bruit.L-examen individuel des comportements d-adaptation de la parole dans le bruit nous a permis de mettre en évidence des différences au niveau de l-adoption combinée des différentes stratégies de communication –celles-ci n-étant pas équivalentes vis à vis de la charge qu-elles font porter au larynx– ainsi qu-au niveau de la réorganisation de l-adaptation en fonction du contexte (type et niveau de bruit). Nous avons pu relier ces variabilités comportementales à des profils laryngés différents, ouvrant en cela de nouvelles perspectives pour l-étude et la prévention du forçage vocal.

en fr

Keywords : Vocal straining Lombard effect Speech production Noise Adaptation strategies

Mots-clés : Forçage vocal Effet Lombard Production de la parole Bruit Stratégies d-adaptation





Autor: Maëva Garnier -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados