Ce que le langage ne peut pas faireReport as inadecuate




Ce que le langage ne peut pas faire - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 LLCP - Laboratoire d-études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie

Résumé : La conférence remet en cause la spécificité des -actes de parole- et de leurs échecs (-ce que le langage ne peut pas faire-) par rapport aux -actes- en général et à leurs échecs. De même en effet que l-on -fait- toujours autre chose en -disant- quelque chose, on -fait- aussi toujours autre chose en -faisant- quelque chose. En face du -locutoire-, il y a donc le -factif-, en face de -l-illocutoire- -l-infactif-, et en face du -perlocutoire-, le -perfactif-. La démonstration s-appuie sur l-épisode central du conte -Ali-Baba et les quarante voleurs-. La porte de la caverne s-ouvre lorsqu-on prononce -Sésame ouvre-toi-, et reste fermée lorsqu-on prononce -Orge ouvre-toi-. Ce dernier cas doit-il être interprété comme l-échec d-un -acte de parole-, ou comme l-échec d-un -acte- tout court, à savoir l-émission d-une certaine onde sonore ? La porte doit-elle -comprendre- pour s-ouvrir ? Autrement dit, le maillon -phatique- est-il nécessaire dans la chaîne de l-acte de parole ? Si ce n-est pas le cas, il devient très difficile de comprendre la spécificité des actes de parole, et par conséquent -ce que le langage ne peut pas faire-, en tant que tel.

Mots-clés : Austin Ali-Baba actes de parole locutoire factif illocutoire infactif perlocutoire perfactif phatique phonétique





Author: Charles Ramond -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents