en fr Incorporation of Iodine in Calcium Phosphate of Apatitic Structure Incorporation diode dans des phosphates de calcium de structure apatitique Reportar como inadecuado




en fr Incorporation of Iodine in Calcium Phosphate of Apatitic Structure Incorporation diode dans des phosphates de calcium de structure apatitique - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 GEMH - Groupe d-Etudes des Matériaux Hétérogènes

Abstract : In order to avoid the release of 129I long-lived intermediate-level waste in the environment, we describe a novel material incorporating iodate in a calcium phosphate based hydroxyapatite. This material is prepared by two synthetic processes: a wet precipitation route followed by a spark plasma sintering and a cementitious route. A high iodine content with a maximum incorporation rate of 10 wt.% is reached for both processes, by incorporation of the iodate in the apatitic structure. A monolith with relative density of 88.6% was obtained after shaping of the precipitated powders by spark plasma sintering. This material reveals satisfactory leaching properties, with an initial leaching rate in pure water at 50 °C of 10-2 g.m-2.j-1, and a residual leaching rate at 50 °C of 10-5 g.m-2.j-1 in underground water of potential geological repositories. All in all, this material is a potential candidate for the conditioning of radioactive iodine.

Résumé : Afin d’éviter le relâchement d’iode 129 déchet de moyenne activité à vie longue dans l’environnement, un nouveau matériau incorporant l’iodate dans une hydroxyapatite phosphocalcique a été étudié. Deux méthodes de préparation de ce matériau ont été développées : élaboration par précipitation suivi d’un frittage SPS et élaboration par voie cimentaire. Une quantité pondérale d’iode taux d’incorporation maximal de 10%mass. est incorporé uniquement sous forme iodate dans la structure apatitique préparée à partir des deux méthodes d’élaboration. Un monolithe ayant un taux de densification de 88,6 % a été obtenu après mise en forme de poudres précipitées par frittage SPS. Ce matériau présente une résistance à la lixiviation satisfaisante, caractérisée par une vitesse d’altération initiale en eau pure à 50 °C de 10-2 g.m-2.j-1 comparable à celle d’un verre R7T7 lixivié dans les mêmes conditions et par une vitesse d’altération résiduelle à 50 °C de 10-5 g.m-2.j-1 dans l’eau souterraine d’un site potentiel de stockage. Dans l’ensemble, ce matériau est un candidat potentiel pour un conditionnement de l’iode radioactif.

en fr

Keywords : Spark plasma sintering Nuclear wastes Apatitic cement Iodine

Mots-clés : Iode Ciment apatitique Déchets nucléaires Frittage SPS





Autor: Antoine Coulon -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados