Nature, origine et évolution dun segment de croûte continentale archéenne : contraintes chimiques et isotopiques. Exemple de la Finlande orientale.Reportar como inadecuado




Nature, origine et évolution dun segment de croûte continentale archéenne : contraintes chimiques et isotopiques. Exemple de la Finlande orientale. - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CAESS - Centre Armoricain d-Etude Structurale des Socles

Résumé : Le but de ce mémoire est d-aborder le problème de la genèse et de l-évolution de la croate continentale. Le support de terrain ayant servi de base à cette étude est le socle de Finlande orientale dont l-histoire archéenne se déroule sur plus de 500 m.a. L-analyse a été menée en 4 étapes successives : a une étude de terrain permet de caractériser les matériaux et d-établir leur chronologie relative. b la radiochronologie Rb-Sr précise l-enchainement et la durée des événements géologiques. c les différents aspects de la genèse de chaque unité lithologique sont envisagés à l-aide de la géochimie des éléments majeurs et en traces. d les cootraintes géologiques, pétrographiques, géochronologiques, isotopiques et géochimiques servent à établir un modèle d-évolution géodynamique de la croOte archéenne. Parmi les principaux résultats on peut retenir : 1 que la croate continentale archaïque se différencie verticalement par recyclages successifs et acquiert progressivement des caractères modernes. 2 que si la tectonique des plaques existait bien à 1 ~ Archéen, les modalités de détail étaient différentes de celles connues de nos jours. Par exemple lors de la formation d-un rift l-évolution de celui-ci pouvait se faire soit, comme aujourd- hui par océanisation, puis subduction, soit par subsidence sans océanisation. 3 la composition des granitoïdes formés dans les zones de convergence de plaques s-est modi fiée au cours du temps. Ceci est expliqué par le refroidissement. progressi f de la Terre; à l-Archéen les gradients géothermiques élevés permettaient la fusion de la croate océanique subductée. Aujourd-hui à l-inverse, cette croate subductée est -froide- et se déshydrate avant d-atteindre les conditions de la fusion, favorisant ainsi la fusion partielle du coin de manteau, ou de la base de la croûte continentale sus-jacents.

Résumé : no abstract

Mots-clés : Archéen. Croûte continentale. Gneiss gris. Granitoïdes. Géochronologie Rb-Sr. Géochimie éléments majeurs et traces. REE. Finlande orientale. Reconstitution géodynamique. Fractionnement géochimique Archéen. Croûte continentale. Gneiss gris. Granitoïdes. Géochronologie Rb-Sr. Géochimie éléments majeurs et traces. REE. Finlande orientale. Reconstitution géodynamique. Fractionnement géochimique.





Autor: Hervé Martin -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados