Hydrothermalisme fossile dans une paléocroûte océanique associée à un centre dexpansion lent: Le complexe ophiolitique de Trinity N. Californie, U.S.A.Reportar como inadecuado




Hydrothermalisme fossile dans une paléocroûte océanique associée à un centre dexpansion lent: Le complexe ophiolitique de Trinity N. Californie, U.S.A. - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CAESS - Centre Armoricain d-Etude Structurale des Socles

Résumé : Le massif ophiolitique de Trinit y comprend une nappe de péridotites mantellaires de 2750Km2 et une séquence crustale mince en affleurements discontinus -2Km. Il est chevauché par les nappes volcano-sédimentaires d-âge ordovicien à dévonien d-Yreka-Callahan qui correspondent à des dépôts d-îles océaniques associés à une marge continentale. La structure du massif de Trinit y suggère qu-il résulte d-une accrétion océanique très lente. Les affleurements de gabbros constituent des chambres magmatiques de petite taille 1 km de diamètre intrusives dans la péridotite mantellaire. Dans ces chambres, le magma évolue rapidement vers un système clos au cours duquel la densité des magmas contrôle les émissions volcaniques. La présence de Iherzolites plagifères correspond soit à des phénomènes d-imprégnation magmatique soit à des -fenêtres- de péridotites mantellaires fertiles. L-étude des minéraux de ces péridotites et des enclaves présentes aux parois et planchers des chambres magmatiques rend compte des modifications chimiques considérables que subissent les magmas primaires en percolant lentement au sein du manteau supérieur. De tels magmas modifiés chimiquement contribuent à l-origine de la diversité des ordres de cristallisation observés dans les complexes ophiolitiques. L-étude de l-activité hydrothermale fossile révèle un métamorphisme prograde vers la base de la séquence ophiolitique et un métamorphisme rétrograde au cours du temps. Le calcul de flux chimiques élémentaires a permis de quantifier les transferts chimiques au cours de l-altération hydrothermale et de définir les dimensions du système hydrothermal ainsi que l-établissement d-un bilan géochimique entre la paléocroûte océanique et l-hydrosphère. L-étude isotopique du Sr précise une altération hydrothermale intense principalement dans la partie supérieure de la croûte océanique avec un maximum dans les gabbros isotropes au toit de la chambre magmatique et pour rapidement décroître dans les cumulats mafiques et ultramafiques. L-étude isotopique de l-oxygène supportée par des données microthermométriques sur inclusions fluides a révélé la complexité de l-activité hydrothermale qui a affecté l-ophiolite de Trinit y et permet de discriminer trois phases hydrothermales de température décroissante au cours du temps. Le bilan établi sur la paléocroûte montre un enrichissement global en 180 aux dépens du réservoir océanique. Ce processus semble affecter les domaines océaniques engendrés dans les rides à expansion lente et peut s-expliquer par le développement latéral et profond d-un réseau de failles normales jouant un rôle prépondérant dans la circulation de fluides hydrothermaux de moyenne ou basse température dans l-histoire hors axe de la croûte océanique. La composition isotopique de l-océan siluro-ordovicien a été estimée à un a180 = O±1 et peut indiquer l-absence d-évolution séculaire de la composition en oxygène de l-océan mondial depuis le Paléozoïque inférieur.

Résumé : No abstract

Keywords : CROUTE HYDROTHERMALISME MARGE OPHIOLITE PETROLOGIE USA





Autor: Christophe Lécuyer -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados