Non regression testing for the JOREK codeReportar como inadecuado




Non regression testing for the JOREK code - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 IRFM - Institut de Recherche sur la Fusion par confinement Magnétique 2 CALVI - Scientific computation and visualization IRMA - Institut de Recherche Mathématique Avancée, LSIIT - Laboratoire des Sciences de l-Image, de l-Informatique et de la Télédétection, Inria Nancy - Grand Est, IECL - Institut Élie Cartan de Lorraine 3 IPP - Max-Planck-Institut für Plasmaphysik Garching 4 ITER St. Paul-lez-Durance 5 HiePACS - High-End Parallel Algorithms for Challenging Numerical Simulations LaBRI - Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique, Inria Bordeaux - Sud-Ouest 6 LaBRI - Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique

Abstract : Non Regression Testing NRT aims to check if software modifications result in undesired behaviour. Suppose the behaviour of the application previously known, this kind of test makes it possible to identify an eventual regression, a bug. Improving and tuning a parallel code can be a time-consuming and difficult task, especially whenever people from different scientific fields interact closely. The JOREK code aims at investing Magnetohydrodynamic MHD instabilities in a Tokamak plasma. This paper describes the NRT procedure that has been tuned for this simulation code. Automation of the NRT is one keypoint to keeping the code healthy in a source code repository.

Résumé : Les tests de non regression l-acronyme anglais est NRT ont pour objet de vérifier si les modifications apportées à un logiciel conduisent, ou non, à des comportements corrects ou incorrects. Ayant caractérisé et référencé des comportements corrects liés à des scénarii d-exécution précis, ces tests permettent d-identifier durant le processus de développement une éventuelle régression, un bug. L-amélioration et l-optimisation d-un code parallèle est une tâche consommatrice de temps et parfois difficile. Cela est d-autant plus vrai lorsque différents acteurs interagissent étroitement, dans notre cas : des physiciens, des mathématiciens, des informaticiens. Le code JOREK traite d-instabilités liées à la Magnétohydrodynamique MHD dans des plamas de Tokamak. Ce papier décrit la procédure de NRT qui a été mise en place dans ce code de simulation. L-automatisation des NRT est un point essentiel pour conserver, dans la durée, un code sain dans un dépôt de sources.

Keywords : nonlinear MHD Tokamak plama Non regression testing





Autor: Guillaume Latu - Marina Becoulet - Guilhem Dif-Pradalier - Virginie Grandgirard - Matthias Hoelzl - G. Huysmans - Xavier Lacoste

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados