en fr Multiscale study of the effects of bisphosphonates on bone quality in postmenopausal osteoporotic women Étude multi-échelles des effets osseux des bisphosphonates au cours du traitement de l’ostéoporose ménopausique Reportar como inadecuado




en fr Multiscale study of the effects of bisphosphonates on bone quality in postmenopausal osteoporotic women Étude multi-échelles des effets osseux des bisphosphonates au cours du traitement de l’ostéoporose ménopausique - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Physiopathologie, diagnostic et traitements des maladies osseuses

Abstract : Postmenopausal osteoporosis is characterized by an increase in remodelling activity leading to a low bone mass and alterations in microarchitecture, increasing the risk of fracture. Bisphosphonates slowdown remodeling inhibiting bone resorption, thus bone mineral density is preserved with a decrease in the risk of fracture. Such a treatment is often chronic, making the study of their long-term effects on multiscale bone quality from the crystal to the macrostructure of clinical relevance. Thank to two different studies on ibandronate and alendronate, we showed that these treatments preserved the mineralization of bone tissue. However, we firstly described that a long-term treatment with alendronate alter the structure of bone mineral crystals with a direct effect on micromechanical properties. Even if, the reduction in the risk of fracture under alendronate has been established after a ten year treatment, our results suggest alterations in bone quality at tissular and sub-tissular levels of organization

Résumé : L’ostéoporose ménopausique par une accélération du remodelage osseux, conduit à une masse osseuse basse et à des altérations de la microarchitecture, augmentant ainsi le risque de fracture. Les bisphosphonates diminuent l’activité du remodelage osseux en inhibant la résorption osseuse qui conduit à un maintien de la densité minérale osseuse et à une diminution du risque fracturaire. Ce traitement étant la plupart du temps chronique, l’étude de ses effets sur les différents niveaux d’organisation de l’os, du cristal à sa macrostructure, est primordiale. A travers deux études portant sur l’ibandronate et l’alendronate, nous avons montré que leur utilisation préservait la minéralisation osseuse tissulaire. Cependant, une utilisation prolongée 6,4 ans de l’alendronate, nous a permis de mettre en évidence un mécanisme d’action impliquant des modifications de la structure des cristaux avec un effet sur les propriétés mécaniques locales. Si l’efficacité anti fracturaire de l’alendronate est démontrée après dix ans de traitement, nos résultats suggèrent des altérations de la qualité osseuse à une échelle plus locale

en fr

Keywords : Biomechanics Bone quality Mineralization Osteoporosis

Mots-clés : Ostéoporose Qualité osseuse Bisphosphonates Minéralisation Biomécanique





Autor: Yohann Bala -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados