en fr Study of the role of PROX1 gene in type 2 diabetes Etude du rôle du gène PROX1 dans le diabète de type 2 Reportar como inadecuado




en fr Study of the role of PROX1 gene in type 2 diabetes Etude du rôle du gène PROX1 dans le diabète de type 2 - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Epidémiologie des maladies chroniques : impact des interactions gène environnement sur la santé des populations

Abstract : As PROX1 is a susceptibility factor for type 2 diabetes T2D, we conductedgenetic and molecular studies to better understand the role of PROX1 in the etiology of T2D. We assessed the impact of 80 PROX1 SNPs on T2D-related biochemical traits in the HELENA study n=1155 adolescents and showed that 3 SNPs rs340838, rs340837 and rs340836 were significantly associated with fasting plasma insulin levels. We evaluated the functional impact of 9 SNPs the 3 insulin-associated SNPs plus 6 SNPs in linkage disequilibrium using a Luciferase reporter gene expression in HepG2 and MIN6 cells. The insulin-lowering alleles of the rs340874, rs340873 and rs340835 SNPs were associated with lower Luciferase gene expression, suggesting that PROX1 expression may be lower in individuals carrying the insulin-lowering alleles. We also showed that the knock-down of Prox1 expression by siRNA in INS-1E cells resulted in a 1.7 fold reduced glucose-stimulated insulin secretion and that high concentrations of glucose positively modulated Prox1 protein expression. Then, microarray analyses performed in INS-1E cells showed that some PROX1 target genes in the cells are implicated in insulin secretion pathways. Finally, we observed that the PPARgamma agonist, the troglitazone, decreased Prox1 expression in INS-1E cells. Altogether, these results suggest that an altered expression of Prox1 bys cisregulators variants results in an altered -cell glucose-stimulated insulin secretion andthereby confers susceptibility to T2D.

Résumé : PROX1 étant un facteur de susceptibilité au diabète de type 2 DT2, nousavons réalisé des études génétiques et moléculaires afin de comprendre son rôledans l’étiologie du DT2.Nous avons analysé l’impact de 80 SNPs de PROX1 sur des phénotypescliniques associés au DT2 dans l’étude HELENA n=1155 adolescents et montréque trois SNPs rs340838, rs340837 et rs340836 sont associés à l’insulinémie àjeun. Nous avons évalué la fonctionnalité de 9 SNPs les 3 SNPs associés et 6 SNPsen déséquilibre de liaison en utilisant un gène rapporteur Luciférase dans descellules HepG2 et MIN6. Les allèles associés à la diminution de l’insulinémie desSNPs rs340874, rs340873 et rs340835 sont associés à une diminution del’expression du gène rapporteur Luciférase, suggérant que l’expression de PROX1est diminuée chez les individus porteurs des allèles à risque.Nous avons aussi montré que l’inhibition de l’expression de Prox1 par siRNAsdans les cellules INS-1E engendrait une diminution de 1,7 fois de la sécrétiond’insuline en réponse au glucose et qu’une concentration élevée en glucose modulaitpositivement l’expression de la protéine Prox1.Des analyses transcriptomiques réalisées dans les cellules INS-1E ont permisde montrer que certains des gènes cibles de PROX1 dans les cellules bêta sont desgènes impliqués dans des voies de sécrétion d’insuline.Enfin, nous avons également observé que l’agoniste de PPARgamma, latroglitazone, diminuait l’expression de Prox1 dans les cellules INS-1E.Ces résultats suggèrent qu’une altération de l’expression de Prox1 par desvariants cis-régulateurs pourrait conduire à une sécrétion d’insuline en réponse auglucose altérée des cellules bêta, conférant ainsi une susceptibilité au DT2.

en fr

Keywords : Type 2 Diabetes Prox1

Mots-clés : Cellules MIN6 PPARRs Cellules INS-1E Analyse d-association pangénomique GWAS





Autor: Sophie Lecompte -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados