en fr Study of a hight order finite difference scheme and of a thin wire model for simulating electromagnetic agression on a aerospatial vehicle. Étude dun schéma différences finies haute précision et dun modèle de fil minceReportar como inadecuado




en fr Study of a hight order finite difference scheme and of a thin wire model for simulating electromagnetic agression on a aerospatial vehicle. Étude dun schéma différences finies haute précision et dun modèle de fil mince - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Toulouse - ONERA - The French Aerospace Lab

Abstract : This thesis is about the study of a high spatial finite element method which can be assimilated at an extension of the Yee schema. In the next, this method is also called high order finite difference method. In the first chapter, we give a non exhaustive recall of the major methods used to treat EMC problems and we show the necessity to have this kind of schema to simulate efficiently some EMC configurations. In the second chapter, the principle of the numerical method is presented and a stability condition is given. A numerical study analysis of the schema convergence is also done. Next, we showthe interest to have the possibility to use local spatial order by cell in each direction of the computational domain. Some canonic examples are given to show the advantages in terms of CPU time and memory storage of the method by comparison with Yee’s scheme and DG approach. In the third chapter, we define and validate on several examples,some physical models as thin wire, materials and perfectly metallic ground in presence of a plane wave, to have the possibility to treat EMC problems. The fourth chapter is about a hybridization strategy between our high order FDTD method and a DG schema. We focalize our study on a hybrid method which provides an energy conservation of the continuous problem. A numerical example is given to validate the method. Finally, in the last chapter, we present some simulations on industrial problems to show the possibility of the method to treat realistic EMC problems.

Résumé : Les travaux de cette thèse concerne l’étude d’une méthode élément finis d’ordre spatial élevé que l’on peut assimilé à une extension du schéma de Yee. On parle alors de méthode différences finies d’ordre élevé. Après avoir donné, dans un premier chapitre, un historique non exhaustif des principales méthodes utilisées pour résoudre les équations de Maxwell dans le cadre de problèmes de CEM et montré l’ intérêt de disposer d’un solveur de type -différences finies d’ ordre élevé-, nous présentons dans un deuxième chapitre le principe de la méthode. Nous donnons pour cela les caractéristiques du schéma spatial et temporel en précisant les conditions de stabilité de la méthode. En outre, dans une étude purement numérique, nous étudions la convergence du schéma. On se focalise ensuite sur la possibilité d’utiliser des ordres spatiaux variable par cellules dans chaque direction de l’espace. Des comparaisons avec le schéma de Yee et un schéma de Galerkin Discontinu particulier sont ensuite effectuées pour montrer les gains en coûts calcul et mémoire et donc l’intérêt de notre approche par rapport aux deux autres. Dans un troisième chapitre, nous nous intéressons à l’étude de modèles physiques indispensable au traitement d’un problème de CEM. Pour cela, nous nous focalisons particulièrement sur un modèle de fil mince oblique, des modèles de matériaux volumiques et minces et enfin sur la prise en compte de sol parfaitement métallique dans une agression de type onde plane. Chaque modèle est détaillé et validé par comparaison avec des solutions analytiques ou résultant de la littérature, sur des exemples canoniques. Le quatrième chapitre est dédié à une technique d’hybridation entre notre méthode et une approche Galerkin Discontinu en vue de traiter des géométries possédant des courbures. Nous donnons pour cela une stratégie d’hybridation basée sur l’échange de flux qui garantie au niveau continue la conservation d’une énergie. Nous présentons ensuite quelques exemples montrant la validité de notre approche dans une stratégie multi-domaines-multi-méthodes que nous précisons. Enfin le dernier chapitre de cette thèse concerne l’exploitation de notre méthode sur des cas industriels en comparaisons avec d’autres méthodes ou des résultats expérimentaux.

en fr

Keywords : MAXWELL’S EQUATIONS IN TIME DOMAIN FINITE DIFFERENCE METHOD DICONTINUOUS GALERKIN MATHOD HIGHT ORDER SPATIAL APPROXIMATION THIN WIRE MODEL MATERIAL MODELS DG-FDTD HYBRID METHOD EMC PROBLEM MULTI-DOMAINS-MULTI-METHODS STRATEGY

Mots-clés : EQUATION MAXWELL DOMAINE TEMPOREL SCHEMA DIFFERENCE FINIE SCHEMA GALERKIN DISCONTINU APPROXIMATION SPATIALE ORDRE ELEVE MODELE FIL MINCE OBLIQUE MODELE MATERIAU HYBRIDATION METHODE GD-FDTD PROBLEME CEM STRATEGIE





Autor: T. Volpert -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados