Comparaison qualitative et quantitative de modèles proie-prédateur à des données chronologiques en écologieReportar como inadecuado




Comparaison qualitative et quantitative de modèles proie-prédateur à des données chronologiques en écologie - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.



Résumé : La présente thèse compare deux modèles proie-prédateur avec les dynamiques temporelles desystèmes observés en laboratoire ou sur le terrain. Le premier modèle suppose que la réponsefonctionnelle dépend uniquement de la densité des proies, et présente donc les caractéristiquesdes modèles où les abondances sont contrôlées -de haut en bas-. Au contraire, le secondmodèle considère que la réponse fonctionnelle dépend du ratio entre densité de proies et densité de prédateurs, et inclut donc une régulation des abondances -de bas en haut-.L-analysemathématique de ce modèle ratio-dépendant fait apparaître des dynamiques de bord riches avecde multiples attracteurs, dont l-un est l-origine extinction des deux populations. La différencemajeure entre les deux modèles réside dans leurs prédictions sur la réponse d-un système àl-enrichissement: déstabilisation, et augmentation de l-abondance à l-équilibre du prédateuruniquement dans le modèle proie-dépendant, stabilité inchangée et augmentation de l-abondanceà l-équilibre des proies et des prédateurs dans le modèle ratio-dépendant. La comparaison de cesdeux modèles avec le modèle verbal PEG décrivant la dynamique planctonique dans les lacsmontre que tous deux peuvent rendre compte de cette dynamique si des changements saisonnierssont introduits dans les valeurs d-un ou plusieurs paramètres. Nous comparons quantitativementles deux modèles avec différents types de séries temporelles de systèmes proie-prédateurpar la méthode du maximum de vraisemblance. Les données concernant des protozoaires oudes arthropodes en laboratoire sont en général mieux décrites par le modèle proie-dépendant.Pour l-interaction phytoplancton-zooplancton, les deux modèles conviennent aussi bien l-un quel-autre. Le fait d-utiliser les deux modèles peut alors permettre de détecter parmi les prédictionscelles qui sont sensibles à la prédateur-dépendance et, éventuellement, d-orienter des recherchessupplémentaires.

Mots-clés : modèles proie-prédateur dynamiques proie-prédateur régressionnonlinéaire sélection de modèle séries chronologiques ratio-dépendance modèlede Contois modèle PEG





Autor: Christian Jost

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados