en fr How to improve the quality of postpartum hemorrhage management in West Africa Comment améliorer la qualité de la prise en charge de lhémorragie du post-partum en Afrique de lOuest Reportar como inadecuado




en fr How to improve the quality of postpartum hemorrhage management in West Africa Comment améliorer la qualité de la prise en charge de lhémorragie du post-partum en Afrique de lOuest - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 MERIT - Mère et enfant face aux infections tropicales

Abstract : The maternal mortality ratio in West Africa is the highest in the world and postpartum hemorrhage PPH is the leading direct cause of maternal mortality. The general objective of this work was to provide knowledge to improve the management of PPH in hospitals in West Africa. Firstly, we have highlighted that maternal risk factors for morbidity and mortality related to the PPH found in high-resource countries were generalizable to the context of West Africa. Furthermore, our analysis suggests that the qualification of the doctor in charge of the maternity unit general practitioner versus obstetrician has a decisive impact on the maternal issue in this context. Then, we showed that injection of oxytocin within ten minutes after the diagnosis of PPH was a key factor for improving maternal health in Benin and Mali. Rapid diagnosis of PPH and better monitoring of the immediate postpartum period were also important. Finally, we set up a pilot study to assess the feasibility of a randomized controlled trial RCT, which aims to test the effectiveness of uterine tamponade with condom catheter in the postpartum hemorrhage management in this region. The results showed that f a RCT was feasible and provided additional knowledge to optimize the research protocol. Thus, we have identified a number of factors on which action should be taken to improve the quality of PPH management.

Résumé : Le ratio de mortalité maternelle en Afrique de l’Ouest est le plus élevé au monde et l’hémorragie du post-partum HPP y est la principale cause directe de mortalité maternelle. L’objectif général de ce travail était d’apporter des connaissances pour améliorer la prise en charge des HPP dans les structures hospitalières en Afrique de l’Ouest. Tout d’abord, nous avons montré que les facteurs de risques maternels de morbi-mortalité liée à l’HPP retrouvés dans les pays à ressources élevées étaient généralisables au contexte de l’Afrique de l’Ouest. Par ailleurs, nos analyses suggèrent que la qualification du médecin en charge du service de maternité médecin généraliste versus gynécologue-obstétricien a un impact déterminant sur la survie des femmes présentant une HPP dans ce contexte. Ensuite, nous avons montré que l-injection d-ocytocine dans les dix minutes qui suivent le diagnostic d’HPP était un facteur déterminant pour améliorer la santé maternelle au Bénin et au Mali. Le diagnostic rapide de l’HPP et une meilleure surveillance du post-partum immédiat étaient également importants. Enfin, nous avons mis en place une étude pilote pour évaluer la faisabilité d’un essai contrôlé randomisé ECR dont l’objectif est de tester l’efficacité du tamponnement utérin par condom catheter dans la prise en charge des hémorragies du post-partum dans cette région. Les résultats ont montré que la mise en place d’un ECR était faisable et ont apporté des connaissances supplémentaires pour optimiser le protocole de recherche. Ainsi, nous avons identifié un certain nombre de facteurs sur lesquels des actions doivent être menées pour améliorer la qualité de la prise en charge de l’HPP.

en fr

Keywords : Postpartum hemorrhage West Africa Maternal morbidity and mortality

Mots-clés : Hémorragie du post-Partum Afrique de l-Ouest Morbi-Mortalité maternelle Qualité des soins Ocytocine Tamponnement utérin





Autor: Julie Tort -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados