en fr Z and W gauge bosons in SU2xSU2xU1 models : Collider phenomenology at LO and NLO QCD Bosons de jauge Z et W dans les modèles SU2xSU2xU1 : Phénoménologie au près des collisionneurs à LO et NLO QCD Reportar como inadecuado




en fr Z and W gauge bosons in SU2xSU2xU1 models : Collider phenomenology at LO and NLO QCD Bosons de jauge Z et W dans les modèles SU2xSU2xU1 : Phénoménologie au près des collisionneurs à LO et NLO QCD - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 LPSC - Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie

Abstract : General SU2x SU2x U1 models represent a well-motivated intermediate step towards the unication of the Standard Model SM gauge groups. Extended gauge group sector, as compared to that of the SM, leads to additional neutral and charged gauge bosons. These so-called Z- and W- bosons are actively searched for at the Large Hadron Collider LHC. Based on a recent global analysis of low-energy and LEP constraints of these models, we perform numerical scans of their various signals at the LHC at Leading Order accuracy. We show that total cross sections for lepton and third-generation quark pairs, while experimentally easily accessible, provide individually only partial information about the model realized in Nature. In contrast, correlations of these cross sections in the neutral and charged current channels may well lead to a unique identification. Subsequently we study the electroweak top-pair production at Next-to-leading Order NLO accuracy in the SM extensions with an additional Z- boson assuming general flavour-diagonal couplings. We calculate the virtual and real corrections at order OalS*alW^2 and implement them in the POWHEG BOX framework which allows for consistent matching of NLO QCD calculations with parton showers. We find that the NLO corrections can be very important but the K-factors in the invariant mass region around the resonance mass are modest.

Résumé : Les modèles SU2xSU2xU1 représentent une étape intermédiaire motivée par l-unification des groupes de jauge du Modèle Standard MS. Un groupe de jauge étendu, par rapport a celui du MS, implique l-existence de nouveaux bosons de jauge, neutres et charges. Ces bosons dénotés Z- et W- sont recherches activement au Large Hadron Collider LHC. Sur la base d-une analyse globale récente des contraintes sur ces modèles, provenant des expériences a basse énergie et du LEP, nous effectuons une analyse numérique au Leading Order LO des différentes signatures au LHC. Nous montrons que les sections efficaces totales pour les leptons et les paires de quarks de troisième génération, expérimentalement facilement accessibles, fournissent individuellement qu-uneinformation partielles sur le modèle réalise dans la nature. En revanche, les corrélations de ces mêmes sections efficaces pourraient bien conduire a une identification unique. Par la suite, nous étudions la production électrofaible d-une paire de quarks top au Next-to-Leading Order dans les extensions du MS prédisant un boson Z- supplémentaire et en supposant des couplages génériqueset diagonaux dans la base des saveurs. Nous calculons les corrections virtuelles et réelles a l-ordre de OalS*alW^2 et les implémentons dans le générateur d-événements Monte Carlo POWHEG BOX qui permet de réaliser de manière cohérente la fusion du calcul QCD NLO avec les parton showers. Nousconstatons que les corrections QCD NLO peuvent être très importantes, mais que les K-facteurs restent modestes dans la région de masse invariante centrée autour de la masse de la résonance.

en fr

Keywords : Gauge bosons LHC Beyond the standard model Extended gauge group NLO Top quark

Mots-clés : Bosons de jauge Audela de model standard Groupe de jauge étendue





Autor: Tomas Jezo -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados