en fr Nuclear management during crisis : a study through representations of crisis managers La gestion du nucléaire en crise : une étude à travers les représentations des gestionnaires de crise Reportar como inadecuado




en fr Nuclear management during crisis : a study through representations of crisis managers La gestion du nucléaire en crise : une étude à travers les représentations des gestionnaires de crise - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CEPEL - Centre d-Etudes Politiques de l-Europe Latine

Abstract : This thesis is the result of almost 4 years of research carried out within the IRSN, one of the actors among the different actors in charge of nuclear crisis response.
We started with the following question: how France gets prepared to manage a nuclear accident situation and what are the results of this preparation in a real accident case even if it is a minor accident or if it happens abroad ? Thanks to a very fruitful documentary and in field research work, we are able to show in this thesis that the unilateral management of a -crisis- situation by the different actors organized under the leadership of high level engineers from the -Corps de mines -, results in a very technical definition of the -crisis - focused on the technical aspects while disregarding the general public.
As a consequence, emergency drills that are defined and carried out do not prepare intervention teams to manage social reactions that may be caused by a nuclear accident.
To the opposite and paradoxically, such a vision that neglects the reaction of the population may generate by itself a crisis situation even when an accident is deemed to be -technically- of a minor importance.
However the management system of nuclear crisis is evolving.
Organizational changes in this area that progressively take into account the social factor, really result from the in field experience of dealing with the general public reactions during a real nuclear crisis.
Crisis training and drills have a lesser impact on this evolution.


Résumé : Cette thèse est issue d-un travail d-enquête de près de quatre ans au sein de l-IRSN, un des membres du système d-acteurs en charge de la gestion de crise nucléaire.
Nous sommes partis de la problématique suivante : Comment la France se prépare-t-elle à gérer un accident nucléaire et quels sont les effets de cette préparation en situation réelle d-accident, mineur ou hors du territoire national ? Grâce à un riche travail de terrain et de recherches documentaires, nous montrons dans cette thèse que la monopolisation de la construction de la « crise » par un système d-acteurs dominés par les ingénieurs du corps des Mines induit une définition très technique de la « crise » centrée sur l-aléa technique et faisant abstraction de la population.
Les scénarii d-exercices de crise qui en résultent ne permettent pas aux acteurs en charge de sa gestion de se préparer à faire face aux réactions sociales provoquées par un accident nucléaire.
Au contraire, cette lecture faisant abstraction de la population, est paradoxalement facteur de « crise » lors d-accidents nucléaires jugés « techniquement » mineurs.
Au final, le système de gestion de crise se transforme malgré tout.
Mais les évolutions organisationnelles de la gestion de crise nucléaire, notamment la prise en compte progressive de sa composante sociale, résultent moins des dispositifs de préparation à la crise que de la confrontation avec la population lors de crises nucléaires réelles.


en fr

Keywords : Risk Nuclear Crisis

Mots-clés : Communication





Autor: Romain Suchet -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados