Linfluence des règles collectives dallocation de leau sur les choix stratégiques des agriculteurs : des petits périmètres irrigués tunisiens aux prélèvements en rivière dans le bassin de lAdourReportar como inadecuado




Linfluence des règles collectives dallocation de leau sur les choix stratégiques des agriculteurs : des petits périmètres irrigués tunisiens aux prélèvements en rivière dans le bassin de lAdour - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 UMR G-EAU - Gestion de l-Eau, Acteurs et Usages

Abstract : The thesis studies the way interdependence between farmers in irrigated areas impacts on their choices. Case studies are small-scale irrigation schemes in Tunisia and the Adour River catchment area in France.

Résumé : Le contexte étudié est celui d-un système irrigué qui connaît une pénurie en eau structurelle. La thèse compare différentes règles d-allocation de l-eau et de taxation lorsqu-on tient compte des inévitables marges de manoeuvre dont disposent les irrigants, notamment en ce qui concerne la surface mise en culture, l-équipement ou la stratégie d-irrigation. Ces marges de manoeuvre peuvent engendrer une interdépendance entre les agriculteurs : les interactions qui en découlent sont déterminées à l-équilibre. De façon très générale, on peut définir des règles d-allocation de type ex ante, où chaque agriculteur reçoit une quantité d-eau indépendante de ses choix et de ceux des autres agriculteurs, et des règles de type ex post qui distribuent l-eau en fonction des choix effectués. Si les règles de type ex post permettent de bien valoriser l-eau sur l-ensemble du système irrigué et peuvent organiser un partage efficace du risque, elles créent aussi par la même occasion des interactions stratégiques qui aboutissent à un sur-assolement. Une comparaison est faite entre règles ex ante et ex post, avec des agriculteurs qui n-ont pas la même capacité à valoriser l-eau lorsque la ressource à partager est connue, et avec des agriculteurs d-aversions au risque différentes lorsque la ressource est incertaine. De plus, quand le coût d-audit du respect des allocations est important, le gestionnaire doit mettre en regard l-acquisition de plus d-information pour diminuer l-iportance de ces interactions, et le coût d-acquisition de cette information. Ces questions sont appliquées sur deux terrains d-étude: de petits périmètres irrigués en Tunisie centrale gérés par des associations d-irriguants, et le bassin de l-Adour dans le Sud-Ouest de la France, où la culture intensive du maïs provoque des tensions sur la ressource pendant l-été.

Mots-clés : Allocation de l-eau Ressource en bien commun Equilibre de Nash Partage du risque





Autor: Nicolas Faysse -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados