Linterprétation du silence pétrifié chez György KurtágReportar como inadecuado




Linterprétation du silence pétrifié chez György Kurtág - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 UEVE - Université d-Évry-Val-d-Essonne

Résumé : L’aspect « anguleux » de la « pantomime » apparaît dans la production fragmentaire de Kurtág, depuis son op. 1 jusqu’aux œuvres les plus récentes. Les mouvements de gymnastique, tendus, nous invitent à penser le paradoxe du mouvement immobile, pétrifié dans son élan même – une sorte de geste interrompu, proche de la crampe. Dans de nombreuses pièces des Játékok, des Signs, Games and Messages, des Kafka-Fragmente, parmi d’autres, le compositeur utilisent le terme « erstarren » pour exprimer la pétrification du chanteur de la chanteuse ou de l’instrumentiste, ou pour montrer l’incapacité de la musique à rendre une signification paradoxale du texte. Il est ainsi intéressant de noter que la musique de Kurtág, souvent surchargée d’indications, tient également à guider l’interprétation des silences.

Mots-clés : György Kurtág Pétrification Silence dans la littérature et les arts Pantomime





Autor: Grégoire Tosser -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados