en fr Study of the mechanisms underlying resumptions of alteration. Modeling and evaluation of the impact on nuclear waste glasses Etude des mécanismes à lorigine des reprises daltération. Modélisation et évaluation de limpaReportar como inadecuado




en fr Study of the mechanisms underlying resumptions of alteration. Modeling and evaluation of the impact on nuclear waste glasses Etude des mécanismes à lorigine des reprises daltération. Modélisation et évaluation de limpa - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 SECM - Service d-Etudes du Comportement des Matériaux de Conditionnement

Abstract : A sudden and still poorly understood phenomenon, the resumption of alteration results in a sudden acceleration of the glass alteration rate due to the destabilization of the amorphous passivating layer formed on the glass surface. Understanding the origin and the consequences of this phenomenon is a major issue for the prediction of nuclear glass long-term behavior.This study quantitatively links the alteration degree of a six-oxide reference glass and the formation mechanisms of zeolites and C-S-H that control the solution chemistry. The role played by the decrease in aluminum concentration as an indicator of resumption is highlighted. It appears that the resumption occurrence and rate are correlated to the couple T, pH, but even in the most adverse situations the resumption rate is lower than the initial alteration rate, which remains the fastest kinetic regime. Previously limited to alkaline pH, the characterization of alteration resumptions was extended to conditions more representative of those found in a geological repository. This approach required the development of a new tool: seeding, that reduces or eliminates the latency period preceding a resumption. The results obtained demonstrate its usefulness in understanding the role of zeolites in amorphous layer destabilization and for modeling alteration resumptions.A geochemical modeling approach to alteration resumption is proposed, based on the formalism of the GRAAL glass alteration model. It is based on the calculation of zeolite thermodynamic constants, on the implementation of their nucleation and growth kinetics, and on assumptions related to the solubility of the amorphous layer. When zeolite precipitation consumes alkali, glass alteration—driven by zeolite precipitation—releases alkali. The model highlights the importance of such chemical couplings and shows that, in the stoichiometry of French nuclear reference glass, their cumulative effects are the cause of a pH decrease which limits zeolite precipitation.

Résumé : Phénomène brutal et encore mal connu, la reprise d’altération se traduit par une subite accélération de la vitesse d’altération du verre, due à la déstabilisation de la couche amorphe et passivante préalablement formée à sa surface. En comprendre l’origine, et en mesurer les conséquences, sont des enjeux importants pour la prédiction du comportement à long terme des verres nucléaires.Cette étude lie quantitativement le degré d’altération d’un verre de référence à six oxydes et les mécanismes de formation des zéolithes et C-S-H qui contrôlent la chimie de la solution. Le rôle d’indicateur de reprise joué par la décroissance de la concentration en aluminium est mis en évidence. Il apparaît qu’occurrence et vitesse de reprise sont corrélées au couple T, pH ; même dans les situations les plus défavorables, la vitesse de reprise reste inférieure à la vitesse initiale d’altération, qui reste le régime cinétique le plus rapide. Jusqu’alors limitée aux pH alcalins, une nouvelle approche est mise en œuvre pour étendre la caractérisation des reprises d’altération dans des conditions plus représentatives de celles d’un stockage géologique. Elle a nécessité le développement d’un outil : l’ensemencement qui réduit, voire supprime, la période de latence précédant la reprise. Les résultats obtenus en font un puissant outil pour la compréhension du rôle joué par les zéolithes sur la déstabilisation de la pellicule amorphe et pour la modélisation des reprises d’altération. Une démarche de modélisation géochimique du phénomène de reprise est proposée en s’appuyant sur le formalisme du modèle GRAAL. Elle repose sur le calcul des constantes thermodynamiques des zéolithes, sur l’implémentation de leurs lois cinétiques de nucléation et de croissance et sur des hypothèses relatives à la solubilité de la couche amorphe. Lorsque la précipitation des zéolithes consomme des alcalins, l’altération du verre — dont elle est le moteur — en libère. Le modèle éclaire l’importance de tels couplages chimiques et montre que, dans la stœchiométrie des verres nucléaires, leurs effets cumulés sont à l’origine d’une diminution du pH limitant à son tour la précipitation des zéolithes.

en fr

Keywords : nuclear glasses ISG glass resumption of alteration zeolites modeling

Mots-clés : verres nucléaires verre ISG reprises d’altération zéolithes C-S-H modélisation





Autor: Maxime Fournier -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados