À la limite de lillimité : le monochromeReportar como inadecuado




À la limite de lillimité : le monochrome - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 CRISES - Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales de Montpellier

Résumé : Le monochrome est une étendue de couleur délimitée par ses bords. Il incarne la figure de l-élément qui contient la vacuité, comme un fragment du Vide. Yves Klein voulait de sa peinture qu-elle se confonde « avec « l-espace sensible pur », en faire la traduction visible de l-absolu. » Par son absence de représentation, par l-absence de trait venant créer de la différence au sein de la toile, le cadre vient donner une limite à cette plage de vide qui, dans l-idéal du genre, est une incarnation de l-illimité. Cette question du bord, Jacques Derrida en développe la notion sous le concept de parergon : la parure, le cadre qui enserre. « Un parergon vient contre, à côté et en plus de l-ergon, du travail fait, du fait, de l’œuvre, mais il ne tombe pas à côté, il touche et coopère, depuis un certain dehors, au-dedans de l-opération. Ni simplement dehors ni simplement dedans.

Keywords : esthétique illimités monochrome limites





Autor: Lucille Breard -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados