Objet, concept, terme, discours… . Repenser le domaine dans le cadre de la terminologie comparéeReport as inadecuate




Objet, concept, terme, discours… . Repenser le domaine dans le cadre de la terminologie comparée - Download this document for free, or read online. Document in PDF available to download.

1 PLIDAM EA 4514 - Pluralité des langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations

Résumé : Depuis quelques décennies, les principes fondateurs de la terminologie ne font pas l-unanimité au sein même de leur propre domaine de recherche. La présente étude a pour objectif de faire la lumière sur les différentes interprétations de ces principes qui fixent les grandes lignes de notre discipline. Nous nous attacherons ici à diviser le travail terminologique en plusieurs étapes afin de mieux comprendre les différentes positions prises par le spécialiste vis-à-vis des éléments constitutifs du domaine. Suivre la même logique que ce dernier nous permettrait de dissiper certains malentendus qui pèsent depuis un certain temps sur la recherche terminologique, et plus particulièrement sur le domaine de la terminologie comparée. 1 Introduction Établir un état des lieux de la science de la terminologie à l-heure actuelle n-est pas chose aisée. Bien que relativement moderne et malgré tous les moyens technologiques qui sont à sa disposition et qui devraient contribuer à son développement, la terminologie passe aujourd-hui par une période de remise en question, y compris par ses propres adeptes. Vacillant entre monosémie wüstérienne et polysémie de la langue naturelle ; partagée entre les deux démarches, onomasiologique et sémasiologique ; divisée entre les deux approches, normative et descriptive ; fragmentée par l-intervention de plusieurs acteurs qui n-ont pas tous les mêmes objectifs dans leur ligne de mire, la terminologie se trouve aujourd-hui à la croisée des chemins. La présente recherche s-interroge sur les sources de toutes ces divergences et contradictions qui affectent l-évolution de cette discipline et qui mettent constamment le terminologue face à un choix cornélien. Doit-il bannir la monosémie wüstérienne au profit de la polysémie de la langue ? Comment peut-il adopter une démarche onomasiologique alors que la première étape de son travail terminologique-celle du dépouillement-est réalisée à partir d-un corpus ? S-il adopte une approche normative, que faire des signes non normalisés ? Et si au contraire, il opte pour une approche descriptive, ne risque-t-il pas de transgresser les fondements, voire la raison d-être de la terminologie ? Dans une tentative de donner quelques éléments de réponse à ces interrogations, nous poserons dans un premier temps le cadre de notre étude. Sous l-intitulé « Le domaine, le spécialiste et le profane », nous mettrons l-accent sur l-importance de la connaissance du domaine spécialisé avant tout projet d-étude terminologique. Ensuite, nous proposerons une nouvelle vision du travail terminologique en le divisant en plusieurs étapes. Celles-ci seront avancées en fonction du rapport établi, au cours des processus cognitif et discursif, entre les éléments constitutifs de la science de la terminologie, à savoir : l-objet, le concept, le terme et le discours scientifique, mais aussi au fur et à mesure du changement de rôle de l-un des deux acteurs concernés directement par ce domaine, le spécialiste et le terminologue. La nouvelle division du travail terminologique que nous proposons ici et qui sera présentée sous le titre « Le travail terminologique par étapes », fera la distinction entre « une langue émettrice du savoir » et « une langue réceptrice du savoir », ces deux dernières n-adoptant pas toujours la même démarche, ni la même logique, pour conceptualiser et-ou décrire le domaine.

Mots-clés : épreuve terminologique approche conceptuelle genèse terminologique terminologie comparée observation terminologique





Author: Héba Medhat-Lecocq -

Source: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DOWNLOAD PDF




Related documents