en fr Think nothingness, live free : about some views of Meister Eckhart and their resonance in the philosophy of the Kyoto School Penser le néant, vivre libre : sur quelques thèses de Maître Eckhart et leur résonance dans laReportar como inadecuado




en fr Think nothingness, live free : about some views of Meister Eckhart and their resonance in the philosophy of the Kyoto School Penser le néant, vivre libre : sur quelques thèses de Maître Eckhart et leur résonance dans la - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Théologie Catholique et Sciences Religieuses

Abstract : Keiji Nishitani, philosopher of the Kyoto School, developed his philosophy of religion, studying the German sermons of Meister Eckhart, in the light of the notion of -absolute nothingness- of Kitarô Nishida. He applies that notion to the -Godhead- Gotheit outlined in Eckhart’s preaching, where he discovers the idea of awakening to the elemental subjectivity in human soul. This awakening opens up to the soul a liberty -in Godwithout God-, accessible to the religious intelligence detached from all dualism. In this perspective, how can we integrate the metaphysics exposed by Eckhart in his Latin works ? In the Commentary on the Gospel of John, Eckhart explains his vision of God, Being-One -Principle without principle-, and he teaches to -live- the unity between -being- and -knowing-, of which the beatitude consists. Our study revolves around the thinking on -live the life-. We try to unify the detachment in the -nothingness of the Godhead- according to Nishitani and the -unlimited Being- according to the biblical commentary, so as to show the Eckhartian thought as a synergy between metaphysic speculation and existential practice to experience the Transcendent in our immanent life.

Résumé : Keiji Nishitani, philosophe de l’École de Kyoto, a développé sa philosophie de la religion en étudiant les sermons allemands de Maître Eckhart à la lumière de la notion du « néant absolu » de Kitarô Nishida. Nishitani applique cette dernière à la « Déité » Gotheit exposée dans la prédication d’Eckhart, où il découvre l’idée d’un éveil à la subjectivité originaire dans l’âme humaine. Cet éveil ouvre à l’âme une liberté « en Dieu sans Dieu », accessible à la vraie intelligence religieuse, détachée de tout dualisme. Dans cette perspective, comment pouvons-nous intégrer la métaphysique que Maître Eckhart expose dans ses œuvres latines ? Dans le Commentaire de l’Évangile selon Jean, Eckhart déploie sa vision sur Dieu, Être-Un, « Principe sans principe », et il enseigne à « vivre » l’unité entre « être » et « connaître », en laquelle consiste la béatitude. Notre réflexion s’articule autour de l’idée de « vivre la vie ». Nous essayons d’unifier le détachement dans le « néant de la Déité » selon Nishitani et l’« Être illimité » selon le commentaire biblique, de manière à représenter la pensée eckhartienne comme une synergie de la spéculation métaphysique et de la pratique existentielle pour expérimenter le Transcendant dans notre vie immanente.

en fr

Keywords : Meister Eckhart Keiji Nishitani Absolute nothingness Godhead Principle without principle Live the life

Mots-clés : Maître Eckhart Néant absolu Déité Principe sans principe Vivre la vie





Autor: Ryo Sato -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados