en fr Microscopic theory of light exotic nuclei. Shell model embedded in the continuum Théorie microscopique des noyaux exotiques légers. Modèles en couches avec couplage au continuum Reportar como inadecuado




en fr Microscopic theory of light exotic nuclei. Shell model embedded in the continuum Théorie microscopique des noyaux exotiques légers. Modèles en couches avec couplage au continuum - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 GANIL - Grand Accélérateur National d-Ions Lourds

Abstract : The recent advances in experimental nuclear physics make it possible to study nuclear systems far from the beta stability line. The discovery of new phenomena, like halos or neutron skins, requires the development of new theoretical models which enable to study these systems. The first part of this work is devoted to the development and the applications of the Shell Model Embedded in the Continuum SMEC. This new formalism allows to take into account the correlations between the bound and scattering states of losely bound nuclei. SMEC is applied here to the study of the spectroscopy of the Mirror nuclei 8B-8Li and 17F-17O. It can also be used to calculate the cross sections of the elastic scattering, the Coulomb breakup processes and the radiative n,p capture processes. The results concerning the reactions of astrophysical interst : 18Op, $\gamma$17F and 7Bep, $\gamma$8B, are discussed in détails. This last reaction is very important because the disintegration of 8B is the main source of High energy neutrinos in the sun. The second part of this work is related to the analysis of pairing interaction for weakly bound nuclei. We have developed a new approach, based on the Hartree-Fock-Bogolyubov HFB theory, that allows to study the pairing correlations between bound and scattering states, both resonant and not résonant ones. The - particle-hole - potential is replaced by a model potential for which the solutions are analytically known. This method allows to analyse the effect of pairing on bound and resonant states, independently of their energy position. We have clearly demonstrated that the non-resonant continuum plays a crucial role in the loosely bound nuclei and that solving the HFB equations in the coordinate space is the only method that permits to treat this problem correctly.

Résumé : Les avancées récentes en physique nucléaire expérimentale permettent d-étudier les systèmes nucléaires a la limite de la vallée de stabilité. La découverte de nouveaux phénomènes, comme les halos et les peaux de neutrons, nécessite le développement de nouveaux outils théoriques permettant d-étudier ces systèmes. Le développement et les applications du modèle en couches avec couplages au continuum constituent la première partie de ce travail. Ce formalisme nouveau permet de prendre en compte les corrélations entre les états lies et les états de diffusion des noyaux faiblement liés. Nous l-avons applique a l-étude de la spectroscopie des noyaux miroir 8B- 8Li et 17F- 17O. Il permet également de calculer les sections efficaces de diffusion élastique, de dissociation coulombienne et de capture radiative. Nous présentons notamment les résultats concernant les réactions d-intérêt astrophysique : 16Op,$\gamma$ 17F et 7Bep,$\gamma$8B. Cette dernière réaction est particulièrement importante pour la compréhension des modèles solaires car la désintégration du 8B fournit l-essentiel du flux de neutrinos solaires de haute énergie. La seconde partie de ce travail porte sur l-analyse de l-interaction d-appariement loin de la vallée de stabilité. Nous avons développé une approche, basée sur la méthode de Hartree-Fock-Bogolyubov HFB, permettant d-étudier les corrélations d-appariement entre états liés et états de diffusion, résonnant ou non. Le potentiel particule-trou est remplacé par un potentiel dont les solutions sont connues analytiquement. Cette méthode permet d-analyser l-effet de l-appariement sur des états de particule liés ou résonnant situes à des énergies arbitraires. Nous avons ainsi pu démontrer que le continuum non résonnant peut jouer un rôle crucial dans les noyaux faiblement lies et que la résolutions des équations de HFB en base position est une des seule méthode permettant de traiter correctement ce problème.

en fr

Keywords : Exotic nuclei Shell model

Mots-clés : noyau exotique Modèle en couches





Autor: K. Bennaceur -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados