Francophonie - persophonie, destins croisésReportar como inadecuado




Francophonie - persophonie, destins croisés - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 Mondes Iranien et Indien - UMR 7528

Résumé : Yann RICHARD Sorbonne nouvelle Paris et UMR Monde iranien Francophonie – Persophonie Texte provisoire, prière de ne pas cite sans l-autorisation de l-auteur Depuis la chute du régime pashtounophone des Tâlebân et la victoire de l - Alliance du Nord à Kaboul, le retour relatif de la langue persane appelée dari par les Afghans donne une nouvelle perspective à la notion de persanophonie ou persophonie pour reprendre l - expression utilisée par Bert Fragner. À l - issue de cette guerre surréaliste où la plus grande puissance du monde a été narguée par un vieillard caché dans sa grotte, la refondation d - un lycée français à Kaboul a été présentée par certains médias français comme le remède le plus approprié au désastre de la société afghane : la poursuite du rêve de la francophonie au coeur même de la persophonie éclatée. L - enjeu linguistique, instrumentalisé par les uns, idéalisé par les autres, peut nous servir de point de départ pour une réflexion sur le dialogue. En l - occurrence, puisque nous parlerons du persan et du français, il s - agit du dialogue d - ambitions dépassées par l - histoire, du dialogue de cultures universelles reléguées au magasin des accessoires. Mais l - enjeu moral du dialogue est tel qu - avant de se moquer, il faut se pencher sur l - histoire de ces deux grandes aventures humaines. Le persan, langue du paradis Les Européens se souviendront que le persan leur a servi longtemps de langue diplomatique et administrative avant d - acquérir, surtout à partir du XIXe siècle, le statut de grande langue de culture. En effet, les Allemands, les Autrichiens et les Européens de l - Est en général mais aussi dans une certaine mesure les Français ont rencontré le persan par l - intermédiaire des Ottomans, empire dominé par des Turcophones, dont c - était devenu la langue de culture. On se souviendra que Selim Ier qui se faisait appeler Selim Shâh, règne de 1512 à 1520, l - ennemi juré de la Perse safavide, composait des poèmes en persan. Il est vrai qu - à la même époque Shâh Esmâ - il le fondateur de la dynastie safavide, règne de 1501 à 1524 écrivait sa poésie mystique en turc… En tout cas, pour les Français la langue persane, acquise à Istanbul par les drogmans, était l - instrument privilégié de la diplomatie orientale. Les Britanniques ont rencontré le persan plus tard par l - intermédiaire de l - Inde où le persan était langue officielle. Les musulmans de l - Inde étaient fascinés par la littérature persane et les cours mogholes et se sont enrichies depuis des siècles de l - expertise des penseurs et artistes peintres et musiciens iraniens qui trouvaient l - air d - Ispahan oppressant idéologiquement et politiquement. En Chine aujourd - hui encore, dans les mosquées, on trouve des livres exposant l - islam en persan, les prières sont souvent dites en persan. Pour comprendre cette extension géographique de la persophonie, il faut se pencher sur la genèse de la langue persane. Cette dimension internationale du persan nous rappelle un fait atypique dans l - histoire du monde musulman : les Iraniens qui ont été vaincus par les Arabes musulmans quelques années seulement après la mort du Propète Mohammad sont passés dans la nouvelle religion au cours d - un processus relativement spontané, la majorité des Iraniens devenant musulmans au bout d - environ deux siècles, sans jamais perdre leur identité nationale et leur langue. On a souvent dit que le persan moderne celui qui est parlé par les Iraniens depuis le IXème siècle jusqu - à nos jours est né d - une réaction nationale contre l - envahissement de la culture musulmane arabe. Bert Fragner a critiqué cette vision romantique anachronique : la naissance du persan n - a rien à voir avec la résurgence de mouvements populaires sho - ubiya qui ont

Mots-clés : Iran Persan francophonie





Autor: Yann Richard -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados