Tes mots me touchent : étude des apports de la modalité tactile dans la perception de la paroleReportar como inadecuado




Tes mots me touchent : étude des apports de la modalité tactile dans la perception de la parole - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 GIPSA-PCMD - PCMD GIPSA-DPC - Département Parole et Cognition 2 GIPSA-Services - GIPSA-Services GIPSA-lab - Grenoble Images Parole Signal Automatique 3 LPL - Laboratoire Parole et Langage

Résumé : La parole est le fruit de la mise en fonctionnement d’articulateurs spécifiques plus ou moins visibles. C’est à travers ce processus complexe qu’émergent les sons destinés à la formation du message linguistique. On la dit souvent audio-visuelle, mais on oublie que ce sont des mouvements que l’on peut aussi toucher. C’est notamment grâce à cette propriété que des personnes sourdes et aveugles sont capables de communiquer. Ils emploient la méthode Tadoma qui consiste à placer une main sur le visage du locuteur, le pouce à la verticale des lèvres et les autres doigts le long de la mâchoire, afin de ressentir le mouvement des sons produits. Si les mécanismes de fusion des modalités auditive et visuelle ont été largement étudiés chez les sujets normo-entendants et normo-voyants aucune étude ne s’est portée sur la fusion des informations provenant de l’audition et du toucher, un des sens le plus utilisé dans la vie quotidienne, mais rarement employé pour percevoir de la parole. Sommes-nous capables de décoder un message linguistique à partir de nouvelles informations -tactiles- inconnues jusqu’alors ? Les mécanismes utilisés lors de l’intégration de ces deux modalités sont-ils semblables à ceux utilisés dans la perception audio-visuelle de la parole ? Afin de répondre à ces questions, nous nous sommes inspirés de la méthode Tadoma pour réaliser deux expériences en électroencéphalographie sur la perception audio-tactile des syllabes -pa- & -ta- expérience 1, Treille et al., 2014a et -pa- -ta- & -ka- expérience 2, Treille et al., 2014b sur une population de sujets sains normo-entendants. Nos résultats montrent dans un premier temps que des sujets naïfs sont capables d’identifier tactilement les syllabes prononcées par l’expérimentatrice, suggérant ainsi une utilisation de leurs connaissances motrices liées à la production de la parole pour faciliter le décodage des informations tactiles des mouvements perçus. D’autre part, nous avons également montré l’existence de mécanismes d’intégration similaires à ceux utilisés pour fusionner les informations auditives et visuelles grâce à la mise en évidence de marqueurs électrophysiologiques spécifiques aux processus d’intégration, notamment une facilitation temporelle du traitement auditif lorsque les modalités visuelles ou tactiles sont ajoutées ainsi qu’une diminution de la réponse neuronale lors de la présentation de stimuli bimodaux par rapport à la condition auditive seule. Pris ensembles, ces résultats soulignent l’extraordinaire capacité de notre cerveau à faire appel à nos connaissances sensorielles et motrices pour traiter au mieux les informations inconnues, comme celles provenant du toucher, afin de parvenir à une forme de communication. Une nouvelle étude en préparation devrait permettre d’identifier, à l’aide d’une lésion virtuelle des régions motrices, si notre système moteur est effectivement impliqué dans les mécanismes d’intégration audio-tactile de la parole.





Autor: Avril Treille - Coriandre Vilain - Marc Sato -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados