Systèmes de valeurs et appropriation du Capital écologique : Modes de régulation de la ressource en eau en BretagneReportar como inadecuado




Systèmes de valeurs et appropriation du Capital écologique : Modes de régulation de la ressource en eau en Bretagne - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 C3ED - Centre d-économie et d-éthique pour l-environnement et le développement

Résumé : Cet article propose une analyse économique de la dégradation des ressources en eau en Bretagne, utilisant un modèle de production jointe dans la tradition néo-ricardienne étendu à l-analyse de l-interdépendance entre secteurs économiques et secteurs écologiques. 1 Nous présentons tout d-abord la situation des ressources en eau en Bretagne, en expliquant en quoi les hésitations autour des reformes de gestion et de gouvernance de la ressource peuvent être assimilées à une question de conflits entre « systèmes de valeurs ». Ensuite est développé un modèle de production jointe qui permet de préciser les différents rôles que peuvent jouer les ressources en eau considérées comme un « capital écologique critique » sous-jacent à l-activité économique de la région. De façon générale , à moins que le capital écologique ne se régénère à un taux au moins aussi important que ce lui auquel il diminue en servant d-input dans la production ou de réceptacle à des déchets, l-activité économique est vouée effectivement à stagner ou à s-effondrer. Le thème du conflit entre systèmes de valeurs est introduit dans deux sens : 1 conflit entre les usages auxquels les ressources tirées des écosystèmes peuvent donner lieu, et 2 conflit en termes de taux inégaux de rendement entre différents régimes d-accumulation situés dans des situations d-antagonisme les uns à l-égard des autres. Nous envisageons ensuite la question des « modes de régulation » à même d-assurer une exploitation « durable » de la ressource en eau. Evoquant de manière schématique les perspectives de fiscalité verte et de changement technologique, censées répondre à la demande sociale pour une pollution réduite de l-eau, nous montrons que ni une politique d-« utilisateur payeur » ou de « pollueur payeur » ni une meilleure efficacité de l-exploitation de l-eau ne peut garantir la durabilité de l-activité économique . Un développement durable dépendrait de l-établissement d-un mode de régulation qui vise explicitement la « symbiose » entre secteurs économiques et secteurs écologiques. Nous illustrons la portée de ces résultats théoriques par le cas de la dégradation de la ressource en eau en Bretagne , en mettant en évidence la situation d-antagonisme entre deux tendances distinctes — que nous appellerons logique d-exploitation et logique de coexistence — dont les exigences respectives en matière de traitement des pollutions de l-eau ne se distinguent pas tant par leurs soucis d-efficacité technique que par le regard sous-jacent qu-elles portent sur la nature et sur les rapports homme-nature.





Autor: Jean-Marc Douguet - Jean-François Noël - Martin O-Connor -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados