Conception et performances des filtres plantés de roseaux pour le traitement des eaux de lavage de salles de traiteReportar como inadecuado




Conception et performances des filtres plantés de roseaux pour le traitement des eaux de lavage de salles de traite - Descarga este documento en PDF. Documentación en PDF para descargar gratis. Disponible también para leer online.

1 UR QELY - Qualité des eaux et prévention des pollutions 2 Société d-Ingénierie Nature et Technique 3 Institut de l-élevage

Résumé : Initialement conçus pour le traitement des eaux usées domestiques, les filtres plantés de roseaux FPR ont été modifiés pour étudier l-intérêt et la faisabilité du traitement des effluents issus des fermes bovines laitières, en alternative au stockage avec les déjections liquides lisier, purin et à leur épandage sur des terres agricoles, bien que cette dernière solution soit toujours possible après mise aux normes des bâtiments d-élevage dans le cadre du programme de maîtrise des pollutions d-origine agricole PMPOA. Classiquement utilisée en France pour les eaux usées domestiques, la filière - filtres plantés de roseaux -, comprenant généralement trois filtres en parallèle pour chacun des deux étages de traitement en série, a été simplifiée afin de réduire les coûts d-investissement. Plusieurs sites expérimentaux de taille réelle dans des exploitations agricoles ont été construits et progressivement modifiés pour aboutir au système qui est aujourd-hui recommandé. Mis en place après une fosse toutes eaux, le système le plus efficace est composé de deux étages en série chacun composé de deux filtres alimentés alternativement une semaine sur deux. La surface totale active est de 0,25 m2 par vache laitière lorsque les effluents sont uniquement composés d-eaux blanches et de 0,40 m2 par vache quand s-y ajoutent les eaux vertes. Les filtres du 1er étage occupent 65 % de la surface active totale. Évaluées au cours d-un suivi réalisé dans trois fermes, les concentrations de sortie sont comprises entre 50 et 180 mg l-1 en DCO, 5 à 75 mg l-1 en DBO5 et 10 à 60 mg l-1 pour les MES. La nitrification n-est pas complète mais cependant bien supérieure à celle obtenue dans des filtres à sable installés dans les mêmes conditions et dont certains se sont colmatés prématurément, ce qui n-a pas permis au comité national de suivi CNS du PMPOA d-agréer ce système. - Initially designed for the treatment of domestic wastewater, Vertical Flow Reed Bed Filters VFRBF have been adapted for washing parlour effluents to study the feasibility of the treatment of such effluents instead of their storage and land spreading. This work has been done within the framework of the Programme of Control of Pollution of Agricultural Origin PMPOA. It was necessary to adapt the design of VFRBF to minimise the investment costs. Several experimental sites have been built, monitored and progressively adapted. Following a septic tank of 3 to 9 m3, the best design was considered to be: 2 stages of VFRBF in series each composed of 2 filters which are alternately fed on a weekly rhythm. The total active area is approximately equivalent to 0.25 m2 per dairy cow for the washing effluent of the milking machine and milk-storage tank. It is increased to 0.4 m2 per dairy cow when the washing effluents from the floor and walls of the milking parlour are added to the previous ones. The 1st stage filters takes up 65 % of the total area. Based on a survey done in 3 farms, the concentrations achieved a range of 50 to 180 mgL-1 in COD, 5 to 75 mgL-1 in BOD5, 10 to 60 mgL-1 in SS. The nitrification, which can be considered as a good indicator of the redox potential within the filter media, was not complete but much more effective than in buried intermittent sand filters ISFstudied for the same purpose but some of them have clogged prematurely, which did not make to approve this system.

Mots-clés : PERFORMANCE PHRAGMITES TRAITEMENT DE L-EAU RESIDUAIRE SALLE DE TRAITE LAITERIE NITRIFICATION FILTRATION DE L-EAU EAU USEE DOMESTIQUE EFFLUENT D-EPURATION





Autor: A. Lienard - D. Esser - D. Houdoy - P. Sabalcagaray -

Fuente: https://hal.archives-ouvertes.fr/



DESCARGAR PDF




Documentos relacionados